«La revanche des princesses» d’Anne-Fleur Multon, Alice Brière-Haquet, Carole Trébor, Clémentine Beauvais, Charlotte Bousquet et Sandrine Beau

 

 

 

 

 

 

 

Présentation de l’éditeur: « Ici, lassées d’attendre qu’un prince vienne enfin les rejoindre, elles partent elles-mêmes à l’aventure! Tour à tour espiègles, courageuses et rebelles, au théâtre comme en forêt profonde, rien ne les arrête. Un beau recueil richement illustré à offrir aux lecteurs à partir de 8 ans, signé par 6 autrices:

Sandrine Beau: «Tapisserie, jarrets dodus & dragon rugissant»,

Clémentine Beauvais: «La Belle et la Bête»,

Charlotte Bousquet: «La Flamme de cristal»,

Alice Brière-Haquet: «#Charming»,

Anne-Fleur Multon: «La Princesse est en colère»,

Et Carole Trébor: «La Princesse aux mille et un reflets». »

 

Mon avis

(Petite info: les illustrations sont de Kim Consigny)

Ce recueil de nouvelles est une très belle découverte! Il fait parfaitement écho à l’actualité, les jeunes femmes présentées ici se battent pour le droit des femmes en général puisque leurs revendications ne concernent pas uniquement la royauté. Elles crient haut et fort leur ras-le-bol et n’hésitent pas à bousculer les codes pour faire valoir leurs droits: le droit de ne pas être une belle poupée qui attend patiemment l’arrivée du prince charmant. Prince charmant qui les délivreraient bien sûr dans le but de leur offrir une vie… Le droit également de ne pas être parfaite en toute circonstance (j’ai beaucoup ri en lisant le passage où une certaine princesse refuse de s’épiler les jambes).

Dans chaque récit, les princesses démontrent qu’elles sont maîtresses de leur propre vie, peu importe les dangers qu’elles encourent ou les détracteurs qu’elles rencontrent. Des princesses hors normes donc, qu’elles soient de sang bleu ou jeunes filles rebelles, délicieusement féministes!

Originalité supplémentaire: les différents tons des récits. En effet, étant donné qu’il y a six histoires différentes, il y a également six plumes. Les autrices avec leur personnalité apportent une vision différente du monde et du combat à mener. On passe de l’humour à la contestation sans que le dessin en pâtisse.

En effet, Kim Consigny retranscrit à merveille l’atmosphère de chaque univers dans ses illustrations. Ces dernières sont très douces, aux détails multiples. Les jeux d’ombre insufflent le dynamisme nécessaire, les couleurs deviennent donc superflues c’est pourquoi le contraste qu’offre les dessins en noir et blanc (excepté l’illustration de couverture) n’est pas déplaisant.

De l’humour il y en a donc à revendre mais aussi des messages forts pour les petites lectrices, petites princesses en devenir.

À mettre entre toutes les mains, petites et grandes!

 

~Melissande~

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.