Le Porteur de Mort / 1. L’Apprenti – Angel Arekin

Auteur : Angel Arekin
Éditions : Plume Blanche
Genre : Fantasy 
Année de sortie : 2016
 

Synopsis :

À 17 ans, Seïs Amorgen est nommé pour intégrer la plus grande confrérie du royaume d’Asclépion.

S’il accepte, il deviendra l’un des guerriers les plus éminents de la monarchie.

S’il refuse, il restera le gamin frivole et arrogant qui fraye avec les bandits de sa ville natale.

Alors que l’ombre du Renégat s’étend sur sa terre d’origine, Seïs va devoir prendre la décision qui bouleversera sa vie et, bientôt, il devra faire face à ses propres démons.

 

Mon avis :

Suite à quelques longs trajets à effectuer, j’ai opté pour l’achat de la version Audio (Audible) et après plus de 45 minutes d’écoute, j’étais très étonné par une lecture continue sans aucune annonce d’un nouveau chapitre. Près d’une heure et demie (j’écoute en vitesse x1,75) sans interruption. Je mettais cela sur le compte d’un très long chapitre. En ouvrant le livre quelques heures plus tard, je me rends compte qu’il n’y a pas vraiment de chapitres, du moins pas de numérotation (encore moins de titre) à l’exception d’une séparation à chaque changement de narrateur que l’auteure appelle « cycle ». Il s’agit d’un choix personnel, cohérent mais que je n’apprécie pas spécialement.

Dès les premières minutes de mon trajet, je n’avais qu’une seule envie : m’engouffrer sur l’autoroute en travaux (à vitesse limitée à 70) afin de passer le plus de temps possible à profiter de cette intrigue qui débute sur les chapeaux de roue. Angel Arekin parvient, naturellement, à happer l’attention du lecteur et le plonger dans ce monde fantastique et que l’on aimerait tant découvrir par nous-même.

Les dialogues sont rares et sont empreints de caractère. Et pourtant, l’auteur ne tombe pas dans le piège de nous pondre de longues descriptions ennuyeuses et sans intérêt. Malgré ce que j’ai pu entendre à ce sujet (intrigue lente, trop de descriptions), le narrateur s’adresse directement au lecteur et lui transmet ce qu’il pense au moment où il le pense, ce qui donne une impression géniale d’être en conversation constante avec le personnage du moment.

Angel Arekin nous propose un texte avec une alternance de narrateur, ce qui permet de laisser des vides plus ou moins importants sur la vie des personnages « absents », augmentant encore plus cette envie irrépressible de terminer le cycle en cours afin de savoir ce qu’il se passe ensuite.

L’attachement aux personnages est immédiat, avec une grosse préférence pour Seïs qui nous subjugue par son arrogance. On se prend d’affection pour lui comme s’il s’agissait d’un frère ou d’un meilleur ami. Je dois avouer avoir voulu lui mettre quelques claques pour ne parvenir à voir ce que nous savons tous.

Il est vrai que l’intrigue principale n’avance pas vraiment. Du moins, c’est ce que l’on pourrait croire avant l’entame du dernier « chapitre ». Tous les éléments se mettent en place, tous les petits détails tendent vers un dénouement final exceptionnellement sadique tant il ouvre des portes sur la suite de la saga d’Angel Arekin. Je n’ai qu’une seul hâte, me plonger dans le tome 2.

Les points positifs

  • Une immersion immédiate.
  • Des personnages attachants.
  • Le lecteur est constamment dans la tête de l’un des personnages. Pas (ou très peu) de descriptions sans intérêt.
  • Un dénouement final annonciateur d’une suite exceptionnelle.

Les points négatifs

  • Nous suivons plusieurs personnages à travers leurs yeux mais sans réel fil conducteur entre les différentes intrigues.
  • L’écoulement du temps. Tantôt 300 pages pour quelques jours, tantôt quelques lignes pour plusieurs années.
  • Le manque de « chapitrage ».

Ma note pour cette lecture : 18/20

Je viens de passer l’un de mes plus beaux moments de cette année 2019 en compagnie d’un roman. Les quelques points à améliorer ne me permettent pas d’attribuer une note parfaite mais il s’agit très clairement d’un coup de coeur.

Quelques chroniques d’autres blogueurs :

 

 

8 commentaires

  1. Les Fantasy d'Amanda

    Contente que ce premier tome t’ait plu, malgré les quelques points négatifs que tu as relevés. Tu as parfaitement raison quand tu dis que la fin annonce une suite exceptionnelle ; Le Porteur de Mort, c’est le genre d’intrigues qui montent en puissance au fil des tomes. J’ai lu les 3 suivants, et c’est explosif !

    J’ai hâte d’avoir le tome 5 entre les mains 😀 !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.