L’épée de vérité, tome 4 : Le temple des Vents – Terry Goodkind

Auteur : Terry Goodkind
Éditions : Bragelonne
Genre : Fantasy
Année de publication : 2005
 

Synopsis :

« L’incendie viendra avec la lune rouge. Celui qui est lié à l’épée verra mourir les siens. »

Ainsi commence la prophétie qui se referme, tel un piège mortel, sur Richard et Kahlan.

L’Epée de Vérité en main, Richard Rahl a combattu la mort en personne et secouru le peuple de d’Hara. Mais à présent l’empereur Jagang, puissant jusqu’à la démence, lui oppose un ennemi insaisissable : une horrible maladie, un fléau qui déferle inexorablement sur le pays et frappe des milliers de victimes innocentes, à commencer par les enfants.

Pour étouffer les flammes de l’enfer, Richard doit chercher un remède dans le vent… mais il est pris entre deux feux, car selon la fatale prophétie, il devra perdre la femme qu’il voulait épouser, ou sa propre vie.

Dans ce combat, Richard et Kahlan vont tout risquer, y compris leur amour, pour mettre au jour la source du fléau : une magie enfermée depuis trois milles ans dans le Temple des Vents…

« Mais sur ce chemin, la foudre le frappera, car sa bien-aimée le trahira dans son sang. »

 

Mon avis :

On ne peut qu’être émerveillé par la facilité à s’immerger dans une histoire totalement fictive, mais qui nous semble si réelle, sortie directement du vécu et l’expérience personnelle de l’auteur. Ce dernier parvient, à l’aide d’une écrite simple et un enchaînement d’actions qui semble si évident, à nous faire vivre l’histoire aux côtés des personnages centraux.

C’est avec une immense joie que l’on retrouve Richard, Kalhan et Zedd dans des aventures toujours plus épiques et dont la construction est parfaitement maitrisée. L’auteur ne se contente pas de narrer l’histoire, il l’a construit comme un château de carte où le moindre élément manquant peut tout détruire.

Une fois n’est pas coutume, il a réussit le pari de séparer Richard et Zedd, permettant ainsi une alternance de narrateurs si bien réalisée, mais que nous, lecteurs, détestons de toute notre âme. Terry Goodkind parvient à faire de nous ses prisonniers où il est impossible, à quelques lignes d’une révélation, de s’arrêter car il prend un malin plaisir à la retarder le plus possible.

Alors que nous sommes parfaitement conscients que tout finira par s’arranger, le doute prend une place de plus en plus importance au fur et à mesure de la lecture. Des événements tragiques, de nombreuses victimes, une trahison inattendue, … Une pléthore d’émotions et d’angoisses qui ne cessent de gonfler au fil des pages.

Le dénouement final est une parfaite conclusion de l’intégralité du roman. Tous les éléments se recoupent afin de former un tout cohérent. Et même si, comme on s’y attendait, l’auteur nous propose une fin « heureuse », le moyen d’y arriver est très inattendu.

Les points positifs

  • Une séparation de la première à la dernière ligne permettant d’accentuer davantage l’alternance des narrateurs.
  • Un univers dans lequel on se plonge avec facilité et que l’on aimerait découvrir.
  • De nombreuses victimes innocentes. Entendez par là un certain réalisme.

Le point négatif

  • Certains passages sont très longs. Utiles pour le dénouement final, mais sur l’instant une lassitude peut arriver.

Ma note pour cette lecture : 19/20

Un quatrième volume dans la lignée des précédents tomes. Terry Goodkind nous entraine dans un monde qu’il semble connaitre sur le bout des doigts. On prend plaisir à suivre tous les protagonistes tant ils semblent être de lointaines connaissances de l’auteur.

Quelques chroniques du quatrième roman :

L’avis d’autres blogueurs sur le tome 3 :

Quelques blogs qui parlent du deuxième tome :

Quelques chroniques du premier tome :

 

Un commentaire

  1. Babitty Lapina

    Cela fait un moment que j’ai lu cette saga, c’est marrant de la revoir ici et là sur la blogosphère littéraire ! Je la trouve très chouette, même si certains tomes sont meilleur que d’autres en grande partie dû au fait qu’il y a parfois des longueurs assez poussifs et aussi au début de chaque tome un méga résumer de tout ce qui s’est passé avant. Sauf que comme j’avais enchaîné les livres les uns après les autres, j’ai finis par sauter les premiers pages ! x)

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.