La Guerre des Clans, Cycle II, Livre V : Crépuscule – Erin Hunter

Auteur :Erin Hunter
Éditions : Pocket Jeunesse
Genre :Jeunesse / Fantasy
Année de sortie :2010
 

Synopsis :

Depuis la trahison de Griffe de Pierre, la tension monte au sein des Clans.

Moustache, devenu Etoile Solitaire, est bien décidé à reprendre le contrôle du Clan du Vent. Seul.

Un choix qu’Etoile de Feu accepte difficilement. La fragile unité née pendant l’exode a vécu. Et les signes en provenance du Clan des Etoiles ne laissent espérer aucune accalmie.

Si personne ne parvient à restaurer la fraternité entre les chats, ce nouveau territoire se transformera en tombeau…

 

Mon avis :

Alors que l’auteur nous dirigeait tout droit vers une fin de cycle paisible avec, pour unique mystère, le « retour de Griffe de Tigre, voilà que l’un des Clans se sent pousser des ailes au point de remettre en marche « la guerre des clans ». Ce événement, très prévisible (il était évident que l’on allait pas devoir lire deux romans qui racontent une banale histoire de chats qui s’aiment), permet aux lecteurs (malgré déjà 10 romans lus) d’être encore et toujours immergé dans les péripéties de nos héros préférés.

Sans vouloir pousser la comparaison avec Harry Potter abusivement, il est évident que Erin Hunter se soit laissée « influencée » par les romans de J.K. Rowling. Alors que j’en parlais déjà dans la chronique du premier roman de la saga, j’avais complètement zappé cette inspiration « plagiaire ». On y retrouve ainsi 4 clans (4 maisons) dont un seul est ciblée par l’auteure (Tonnerre/Gryffondor) mené par un leader (Etoile de Feu/ HP) accompagné de quelques compagnons fidèles. Face à lui, un clan « méchant » (Ombre / Serpentard) sans parler d’un être dont on ne doit pas prononcer le nom…. HAAAAAAAAA

Arrêtons nous à ces quelques similitudes. Toutefois, contrairement à de nombreuses sagas post Harry Potter (Tara Duncan pour ne citer que la pire du genre), La Guerre des Clans nous offre la possibilité de continuer à suivre (perpétuellement ?) les héros principaux, mais aussi les descendants et ce, sur plusieurs générations. Alors que l’auteure britannique s’est « contentée » d’écrire sept romans et laisser ainsi les lecteurs libres d’imaginer une suite à l’après-Voldemort, Erin Hunter doit suffisamment aimer ses lecteurs pour ne pas les laisser dans l’incertitude.

Ce que l’on peut néanmoins reprocher à cette volonté de perpétuer perpétuellement une saga littéraire ? L’ennui, la lassitude, les répétitions, mais surtout l’impossibilité de prendre le train en marche. Ayant commencé moi-même La guerre des Clans, cycle I, livre I : Retour à l’état sauvage – Erin Hunter 10 ans après sa sortie, la montagne me semblait rude à gravir.

Et pourtant, malgré toutes les inquiétudes possibles (surtout pour les futurs lecteurs de la saga) tombent rapidement à l’eau. On ne s’ennuie pas, les répétitions sont très limitées (l’auteur parvient, du moins pour les 11 premiers tomes, à nous proposer de l’inédit), mais surtout les lecteurs ont l’opportunité de commencer cette saga par n’importe quel cycle !!! L’écriture en cycles permet, en effet, aux lecteurs de ne pas être obligés de tout lire pour comprendre la trame générale.

Une fois encore, Erin Hunter, dans ce cinquième roman du deuxième cycle, parvient à nous immerger dans un monde fictif qui nous semble pourtant bien réel. Les rebondissements sont judicieusement choisis et bluffent totalement les lecteurs les plus aguerris.

 

Les points positifs

  • Un roman écrit simplement, permettant une lecture très fluide.
  • Une histoire dont on a envie de connaitre le dénouement final. Une fois encore, chaque roman nous propose une histoire propre tant en nous rapprochant de l’ultime révélation de la « saison ».

Le point négatif ?

  • Le prologue est en dessous de ce que l’on a l’habitude de lire. On devine facilement la signification de cette « mini prophétie ».

Ma note pour cette lecture : 18/20

Un roman haletant qui prépare parfaitement le dénouement final du deuxième cycle. 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s