L’odyssée d’Amos – Thierry Maugenest

Auteur : Thierry Maugenest

Editions : Tohubohu

Année de publication : février 2018

Synopsis :

Dix ans durant François Bournaud s’est enfoncé à se perdre dans le monde qu’il a créé : Ataraxia. Il en a écrit l’Encyclopédie. Il a dessiné femmes, hommes, animaux. Et bien sûr il a conçu l’atlas de son monde. 10 ans de travail, 2 500 000 signes, des centaines de dessins.

Thierry Maugenest, romancier terrien, est devenu ataraxien pour écrire le premier volume des Chroniques.

Ataraxia : une poignée d’hommes et de femmes ont fondé jadis une nouvelle humanité. Celle-ci est pacifique, respectueuse et solidaire. Les Ataraxiens mènent une vie simple et nomade, proche de la nature. Ce qui a précipité le déclin des Terriens est rejeté : les frontières, la monnaie, la technologie. Mais cet Eden est menacé.

Tout pourrait aller pour le mieux sur Ataraxia, où les clans vivent en paix au milieu de paysages préservés. Mais Amos de Slima, hanté par un souvenir étrange, prévient ses pairs d’un danger qui menace la planète. En vain.

Rejeté, poursuivi, Amos se rend aux confins du monde habité, sur l’île des Proscrits et délivre une jeune femme. Ensemble, ils vont lutter contre l’organisation souterraine qui veut établir un ordre nouveau.

L’Odyssée d’Amos est un roman d’aventures mais c’est aussi et surtout un hymne à la nature et au voyage, dans une société idéale où un mal inconnu ronge l’utopie Ataraxia.

Mon avis : 

Je ne suis parvenue qu’à lire 49 pages de ce roman (abandon).

Dés le début du livre, l’histoire que l’auteur va nous raconter est très compliquée. Il y a beaucoup de personnages aux noms complexes et qui sont attachés à de nombreuses  îles présentent dans le livre. Pour nous expliquer les mots difficiles, l’auteur nous propose une sorte de glossaire. Pratique ? Pas vraiment quand il faut aller vérifier un mot sur trois. Je trouve dommage que l’auteur n’est pas mis une petite explication pour certains mots ne bas de page comme il a dans certains livres.

 

Nous devons suivre deux histoires différentes, l’une dans le passé et l’autre dans le présent. Dans certaines passages, l’auteur n’est pas très cohérent car d’un paragraphe à un autre, on passe d’une époque à une autre, sans réel sens. C’est à ne plus rien comprendre.

L’écriture est beaucoup trop petite, il faudrait un loupe pour bien lire. La police utilisée est certainement inférieure à 9. Le temps de lecture pour un page est dès lors trois fois plus long qu’habituellement.

Un roman que je ne recommande pas forcément.. Une lecture beaucoup trop complexe.

 

Points négatifs:

  • Ecriture trop petite.
  • Temps de lecture trop long.
  • Des mots de vocabulaire trop complexes.
  • Une histoire compliquée dès le début du livre.
  • Des noms de personnages trop complexes.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s