Abigaël – Marie-Bernadette Dupuy

Auteur : Marie-Bernadette Dupuy

Editions : France Loisirs

Année de publication : 2017

Synopsis :

Plus envoûtante que jamais, Marie-Bernadette Dupuy nous conte le destin d’une jeune fille « passeuse d’âme » comme ses aïeules. Charente, 1943, en pleine occupation allemande, Abigaël, orpheline de 16 ans, trouve refuge chez son oncle paternel. Elle apprend peu à peu à connaître sa nouvelle famille, et découvre ses secrets. Elle apprend aussi à user de ses dons, en particulier celui qui fait voir une fillette invisible aux yeux des autres. Qui est-elle ?

Avis personnel: 

C’est un livre reç en cadeau et je n’ai donc pas lu le résumé afin d’avoir la surprise de l’histoire. Je ne connaissais pas l’auteur, j’ai découvert son univers à travers cette romance historique.

Dans ce livre, nous allons plonger dans la période de la seconde guerre mondiale (1943). L’auteur va nous faire découvrir Abigaël, une jeune fille orpheline, avec un pouvoir que personne d’autre ne possède. Comment les gens vont-ils accepter cette jeune fille différente, dans le contexte actuel de la guerre ?

Marie-Bernadette Dupuy nous entraîne vraiment dans son univers historique. Ses recherches sur les lieux et la manière dont vivaient les gens à cette période tragique sont parfaitement expliquée dans ce roman. Elle nous parle également  du paranormal où les secrets de famille à conserver se démêlent tout au long de cette lecture.

L’histoire est tellement bien détaillée, qu’on pourrait si croire. L’immersion est totale. Elle nous parle également de la milice et de la gestapo qui courrait après les juifs, les déserteurs qui ne voulait pas aller en Allemagne ainsi que la manière dont la nourriture était rationnée, tout ce que les gens ont vécus,  la rébellion à vouloir aider les juifs en étant dans la résistance,…

L’intrigue nous plonge vraiment dans l’histoire que certains pays on subis pendant cette période, alors que aujourd’hui on n’hésite pas à se plaindre pour pas grand chose. ce livre devrait être mis dans les cours de français ou d’histoire pour faire comprendre aux jeunes qu’ils ont une vie facile. L’auteure peut confondre la réalité et ce monde « paranormal » par moment, mais maitrise parfaitement cet exercice.

J’apprécie beaucoup les romans historiques. Celui-ci a été une belle découverte pour moi,  car il aborde un sujet que je n’avais pas rencontré, la seconde guerre mondiale. Un reproche ? La longueur du roman (près de 700 pages). Par moment, les chapitres semblaient interminables.

Une histoire très captivante, le seconde tome sera lu, mais pas dans la foulée.

points positifs:

  • Seconde guerre mondiale.
  • Ecriture fluide.
  • Le sujet est maîtrisé par l’auteure.
  • Les personnages sont très attachants.

Points négatifs:

  • Les secrets familiaux sont trop longs à déchiffrer. Quelques longueurs.
  • La personnage principale est légèrement casse bonbons.
  • Plus de 650 pages en police 11. Long.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s