Colvert Palace tome 1: Mystère à chaque étage de Patrick Carman

 

Présentation de l’éditeur: A la mort de sa femme, Clarence Fillmore a trouvé un emploi d’agent de maintenance au Colvert Palace, propriété du milliardaire excentrique Merganzer D Whippet, amoureux des inventions les plus bizarres et des animaux, en particulier des canards, qu’il héberge dans une mare sur le toit de l’hôtel. Léo, le fils de Clarence, en plus d’aider son père aux corvées, a la charge des canards, qu’il monte chercher chaque jour pour les promener. C’est en ramenant Betty (la plus intelligente des canes) qu’il trouve, dans l’ascenseur à canards, une mystérieuse boîte violette. À l’intérieur, il découvre un labyrinthe miniature et une lettre signée de George Powell, l’avocat et homme de confiance de Merganzer.

Mon avis

Ce premier tome m’a vraiment bien plu. L’histoire est sympathique et délicieusement insolite grâce aux inventions farfelues du créateur de l’hôtel, le dénommé Merganzer D. Whippet. Notre héros principal, Leo, vit avec son père Clarence Fillmore dans la chaufferie du Colvert Palace. Sa mère est morte lorsqu’il était plus jeune et son père et lui ont beaucoup de mal à s’en remettre. Clarence travaille en tant qu’agent de maintenance dans l’hôtel et son fils l’aide à réparer les différents dégâts causés ou non par les richissimes clients. Lorsque Merganzer disparaît laissant derrière lui une intendante dépourvue de compassion, Miss Sparks, Leo sent qu’il est temps de passer à l’action.

Alors qu’il accompagne la bande de canards pour leur promenade quotidienne sur le toit, Leo découvre dans l’ascenseur à canards une étrange boîte portant son nom ainsi que le sceau de M. Whippet. Ce sera le début d’un grand jeu d’énigmes et de cache-cache à travers les différents étages du Colvert Palace. En effet, chacun d’eux abrite une pièce secrète que Merganzer souhaite faire découvrir à son jeune protégé. Leo sera accompagné dans sa quête par Remi, un jeune groom attachant plutôt timide et solitaire. C’est pourquoi devenir l’ami de Leo sera son plus grand bonheur.

Le personnage de Merganzer D. Whippet est fascinant et très mystérieux. Je m’y suis beaucoup attachée en raison de sa personnalité hors du commun ainsi que des drames qui ont jalonné sa vie. C’est un grand rêveur, sensible, qui honore chaque jour le souvenir de sa défunte mère. On ressent bien lors de la lecture cette part enfantine derrière l’adulte désabusé qui cherche sa place, fuit la réalité en trouvant refuge dans une bâtisse digne d’une attraction de fête foraine.

Au fur et à mesure du récit, d’autres protagonistes entrent en scène. On ne connaît pas tout de suite leurs desseins mais l’on se rend vite compte qu’ils sont malintentionnés. Leo et Remi devront déjouer une machination parfaitement orchestrée pour sauver leur hôtel. Un vrai régal! Il me tarde d’ailleurs de lire la suite.

Je vous recommande donc ce premier tome chaleureusement, à mettre entre toutes les mains!

 

  ~Melissande~

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s