Une fille comme elle – Marc Lévy

Auteur : Marc Lévy
Genre : Adulte / Romance / Drame
Année de sortie :2018
Cette lecture est un partenariat avec l’auteur Marc Lévy, par l’intermédiaire de Filipa Teixera, Community Manager  de la maison d’éditions Robert Laffont. Je tiens à remercier les éditions Versilio/Robert Laffont ainsi que l’écrivain de m’avoir, à nouveau fait confiance avec ce nouveau roman.

 Synopsis  :

New York, sur la 5e Avenue, s’élève un petit immeuble pas tout à fait comme les autres…

Ses habitants sont très attachés à leur liftier, Deepak, chargé de faire fonctionner l’ascenseur mécanique, une véritable antiquité.

Mais la vie de la joyeuse communauté se trouve chamboulée lorsque son collègue de nuit tombe dans l’escalier.

Quand Sanji, le mystérieux neveu de Deepak, débarque en sauveur et endosse le costume de liftier, personne ne peut imaginer qu’il est à la tête d’une immense fortune à Bombay…

Et encore moins Chloé, l’habitante du dernier étage…

« Préambule » :

Tout d’abord, je tiens à réitérer mes remerciements de m’avoir envoyé ce roman dans le cadre d’un partenariat. Marc Lévy est une grande personne, avec laquelle j’ai déjà eu la chance de recevoir des livres dédicacés, dans le cadre d’une oeuvre caritative en Belgique, le Télévie (Lutte contre le cancer).

Mon avis :

Très rapidement, Marc Lévy parvient à nous convaincre du bien fondé de son intrigue. Alors que l’on pourrait se contenter de vivre cette romance impossible entre Sanji, fraîchement arrivé aux USA et une jeune fille « atypique », le lecteur ne pourra qu’être subjugué par Deepak et son incroyable ascenseur mécanique.

Derrière ce « moyen de transport » quasiment inexistant, l’auteur nous propose de découvrir la culture Indienne, souvent très méconnue de la civilisation occidentale. Ce dernier est parvenu, grâce à une « simple » histoire d’ascenseur de nous immerger dans le système des castes en Inde, où l’on n’est pas maitre de sa propre vie (principalement les femmes). Sans vouloir apporter des précisions sur le dénouement final, Marc Lévy tente de nous immerger dans la peau des personnages concernés, très réussi…

L’écriture constitue l’une des forces de l’auteur, qui parvient, à l’aide de phrases très simples et sans aucune prétention, à nous mettre tantôt dans la peau d’un personnage, tantôt dans un rôle de protecteur où les émotions des héros nous prennent à la gorge.

Alors que le synopsis nous laissait croire à une romance « classique », Une fille comme elle nous propose des personnages très atypiques, dont le passé est très chargé. Alors qu’il aurait pu se contenter de nous mettre, nous lecteurs, dans la confidence du passé de Chloé et de Sanji, Marc Lévy nous invite à ne plus prendre place à côté du narrateur, mais bel et bien à New York, aux côtés de cette formidable famille Indienne.

Finalement, l’histoire d’amour qui se dessine progressivement entre les deux personnages principaux, semble naturelle. On ne parvient pas à se dire : « Il s’agit d’une fiction, d’un livre écrit pour être vendu ». Marc Lévy nous donne cette agréable impression d’écrire pour faire plaisir à ces lecteurs.

Les points positifs

  • Une romance subtilement abordée, à travers des sujets très sensibles.
  • La découverte d’une culture très méconnue.
  • Une écriture très simple, sans prétention.
Le point négatif ?
  • La fin, malgré une indication claire sur l’avenir des personnages, me semble encore légèrement trop ouverte à l’appréciation du lecteur. J’apprécie les romans qui ont une « fin définitive » où la projection vers le futur est toute tracée. Mais il s’agit d’une préférence personnelle 😉

Ma note pour cette lecture : 20/20
 

Je suis agréablement surpris d’être parvenu à vivre des émotions inédites avec cette « banale » – pas tant que ça – histoire d’ascenseur mécanique. Marc Lévy nous transporte dans un monde parallèle, qui nous semble très proche de notre réalité. 

Une pure merveille !

Un commentaire

  1. PHILIPPE D

    Je viens de terminer ce roman de Marc Levy. C’est encore un coup gagnant. On s’attache aux personnages, on vit avec eux et on passe de bons moments. De plus, l’humour des personnages principaux fait sourire le lecteur. Un bon point pour Marc !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s