Les aventures de Charlotte Holmes, tome 2 : Le dernier des Moriarty – Brittany Cavallaro

Auteur :  Brittany Cavarralo
Éditions : Pocket Jeunesse
Genre : Jeunesse / Policier
Année de sortie : 2017

Synopsis :

HOLMES ET WATSON COMME VOUS NE LES AVEZ ENCORE JAMAIS VUS !

Les vacances de Noël de Jamie Watson ne s’annoncent pas de tout repos : invité dans le luxueux manoir des Holmes dans le Sussex, il se heurte à l’énigmatique comportement de Charlotte.

Et quand l’oncle de celle-ci disparaît, le duo se doit de reprendre du service. Les arrière-petits-enfants des célèbres D. Watson et Sherlock Holmes s’envolent alors pour Berlin, sur les traces d’une mystérieuse filière des faussaires…

Leur contact ? Auguste, le dernier descendant des Moriarty….

Mon avis :

Sachez le, je n’ai jamais lu le moindre texte d’Arthur Conan Doyle. Pour les néophytes est tout simplement le père de Sherlock Holmes, l’un des plus grands détective que la littérature mondiale ait jamais connue. J’avais beaucoup de craintes à l’entame de cette saga littéraire, dont le tome 1 est chroniqué ici. On pourrait croire que l’auteure a voulu s’inspirer d’un personnage mondialement connu afin d’obtenir un succès facile.

En lisant les aventures de Charlotte Holmes, on se rend immédiatement compte du travail méticuleux de Brittany Cavallaro qui nous propose une nouvelle intrigue policière hors du commun, où la résolution de cette dernière est tout simplement impossible par le lecteur, sans pour autant nous offrir une histoire au dénouement tiré par les cheveux. Tout ce tient, de la première à la dernière page.

Alors que beaucoup y verront la force du roman, d’autres pourraient y voir le seul point négatif. En proposant une intrigue aussi complexe, le dénouement final est très difficile à comprendre et il faut s’y reprendre à deux fois pour tout saisir. C’est toujours un peu dommage que certains lecteurs passeront à côté de cette fin où l’implicite est maitre (il s’agit d’un roman jeunesse, est-il vraiment adapté ?).

On retrouve nos deux personnages emblématiques de la série, avec davantage de plaisir. Le fait de proposer deux héros de sexe opposé permet à l’auteur d’apporter une nouvelle intrigue, méconnue chez Sherlock, l’amour où du moins ce qui y ressemble (sachez que les Holmes sont très spéciaux à ce sujet, eux qui cherchent à tout justifier, sentiments y compris). Le lecteur peut facilement s’identifier à l’un ou l’autre, à éprouver ces émotions, son amour, le rejet de l’autre, le questionnement, …

J’ai beaucoup apprécié l’indépendance de ce « tome 2 ». Les allusions aux événements passés est très subtile et permet uniquement à tout nouveau lecteur de prendre le train en marche.

Bizarrement, dans un roman où la logique est au centre, il est important d’aborder cette lecture sans chercher absolument à trouver le pourquoi du comment. Si le lecteur essaie de se mêler de l’enquête menée par Holmes et Watson, il passera à travers ce roman. Dites vous que Charlotte Holmes, à l’instar de son aïeul, est très égocentrique et cherchera à mettre en scène le bouquet final à sa manière. N’essayer pas de comprendre sa logique, très illogique.

Les points positifs

  • Sherlock Holmes prend un coup de jeune grâce à deux personnages principaux de sexes opposés.
  • Une écriture très complexe, où le lecteur sera fasse à de rudes épreuves de compréhension. Essayez d’aborder ce livre sans vous « mêler » de l’enquête.
  • Une enquête policière très bien menée qui se termine en apothéose, mise en scène par Charlotte Holmes.
  • Une nouvelle dimension grâce à l’utilisation de héros au sexe opposé, cela rajoute une dimension sentimentale que l’on avait pas dans le premier duo Holmes-Watson.

Le point négatif

  • La compréhension du final est très complexe.

Ma note pour cette lecture : 18/20

Un très bon roman policier destiné à la jeunesse (à partir de 14 ans) qui donnera aux plus jeunes l’envie de lire les prochaines aventures de Charlotte Holmes. Tous les jeunes y trouveront un point d’accroche (enquête policière, suspense, amour, trahisons, …)

Les plus vieux y trouveront également leur compte, à condition de ne pas lire ce roman en surface. L’implicite occupe une place très importante pour tous ceux qui veulent aller plus loin qu’une banale histoire de meurtre. Attention ! Contrairement au premier tome, il n’est pas toujours indispensable de vouloir tout comprendre à tout prix.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s