Fin de ronde – Stephen King

couv72879728
Auteur : Stephen King
Éditions : Albin Michel
Genre : Adulte / Drame / Science-Fiction / Policier
Année de sortie : 2008

Synopsis :

Sept ans après le massacre perpétré par Brady Hartsfield, alias Mr Mercedes, celui-ci gît sur un lit d’hôpital, paralysé, le cerveau endommagé, subissant les essais cliniques expérimentaux du docteur Babineau.

Mais le criminel s’aperçoit qu’il est désormais doté de pouvoir de télékinésie.

Il intègre le corps du médecin, bien décidé à manipuler et à pousser au suicide son ennemi Bill Hodges.

Quelques détails … 

 

Avant de commencer à dénombrer les points positifs de ce roman, il est important que les lecteurs, qui ne connaissent pas Stephen King, aient connaissance de ces quelques détails.

  • Stephen King écrit par intuition, comme il pense. Il n’est pas donc pas rare de voir « Je peux pas manger » au lieu de « Je ne peux pas manger ». Il s’agit d’un style d’écriture très particulier, très familier. Le roman est presque publié après l’écriture, avec très peu de changement au niveau de l’écriture. Stephen King est l’un des seuls auteurs au monde à le faire, allez vous apprécier ?
  • Les romans de Stephen King = Fiction ! Prenez garde quand vous lisez du King, l’immersion est à la fois très rapide et totale !!! Essayez de ne pas perdre vos repaires, et fermez bien vos portes la nuit …
  • Stephen King, on aime ou on n’aime pas. Il n’y souvent pas de demi-mesure.

 

Mon avis :

Dès les premières lignes, nous retrouvons le style très particulier de Stephen King, très familier, très simple également. Malgré un roman parfaitement fini, on reste dans cette impression que l’auteur vient de le terminer et nous propose en exclusivité sa nouvelle histoire avant même le passage chez l’éditeur.

Pour ceux d’entre vous qui ne le savent pas, Fin de ronde est le troisième roman d’une trilogie (Mr. Mercedes), mais rassurez-vous, il est tout à fait envisageable de lire ce livre sans avoir lu les précédents. Stephen King a veillé à proposer un roman indépendant des deux premiers, où les faits passés sont expliqués clairement. Tout d’abord, pour permettre aux lecteurs de se remémorer les deux premiers ensuite. Mais aussi pour permettre aux « NéophyteKings » de prendre le train en marche.

L’intrigue de ce roman est tout simplement exceptionnelle. Dès le début, on comprend que Brady, catatonique, va réussir un coup de maitre en réussissant son souhait le plus cher : pousser un maximum de personnes à se suicider. Le lecteur est totalement passif dans un premier temps, on ne comprend pas comment il parvient à ses fins. L’auteur reste très vague sur certains passages et nous laisse croire que Brady est parvenu à quitter sa chambre d’hôpital, mais comment ?!?!

Progressivement, Stephen King va mettre le lecteur dans la confidence, alors que nos deux héros (Holly et Bill) ne le sont pas !!! J’ai éprouvé un sentiment de reconnaissance envers l’auteur. Il nous confie, en exclusivité, les réponses à toutes nos questions, comme si le lecteur était son confident, au détriment des deux enquêteurs. Cela permet au lecteur de s’immerger totalement dans l’histoire, de devenir un véritable acteur de ce roman.

L’auteur nous propose de vivre énormément d’émotions et de thèmes difficiles à aborder au fil des pages.

  • L’amour (positif et néfaste)
  • Le suicide
  • La maladie
  • La télékinésie
  • La mort

J’aimerais tellement vous en dire plus sur ce roman, pour vous donner envie de le lire, ainsi que les deux premiers de la trilogie. Malheureusement, pour y parvenir, je devrais vous livrer des informations capitales, et ce serait vous gâcher totalement votre lecture.

 

Les points positifs

  • Une intrigue dont on a envie de connaître le dénouement.
  • Le lecteur devient le complice de l’auteur, au détriment des personnages du roman.
  • Une écriture très intuitive, simple, sans « chichis »
  • De nombreux thèmes difficiles abordés avec brio

Le point négatif ?

Stephen King, on aime ou on aime pas ! Rarement de demi-mesure. Si vous aimez, vous ne trouverez rien à redire.

Ma note pour cette lecture : 20/20

Il y a encore quelques années, j’étais terrifié à l’idée de lire du Stephen King (Merci Shining de m’avoir fait peur pendant des siècles). Ne faites pas la même erreur que moi, lancez-vous (tant que vous êtes encore jeunes ;-)), car une fois que vous accrochez, il est très difficile de ne pas lire toute sa bibliographie. 

Adulte Drame Policier Science-Fiction

Le Parfum des Mots View All →

Benjamin, 30 ans, passionné de lecture

Instituteur primaire dans une école primaire belge d'enseignement spécialisé (enfants avec troubles du comportement)

Ce blog me permet de partager mes appréciations livresques.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

mautamau.wordpress.com/

Des petits mots pour exprimer l'humeur et les impressions d'une jeune active à Paris

Fifty Shades of Books

" Le livre est un morceau de silence dans les mains du lecteur. Celui qui écrit se tait. Celui qui lit ne rompt pas le silence " Pascal Quignard

Et toi tu lis quoi ?

Partager mes lectures au fil des saisons et de mes humeurs. Connaître et découvrir vos lectures. Et surtout rêver, créer, imaginer.

L'Antre Livresque

"Un livre est une fenêtre par laquelle on s'évade." Julien Green

L'invincible été de Lucie

#MonInvincibleEté

BLOG MEXIQUE ROTARY 2016-2017

/World exchanger/FRA-MEX/Ciudad Obregon

%d blogueurs aiment cette page :