La guerre des Clans, cycle I, livre III : Les mystères de la forêt – Erin Hunter

couv43729132
Auteur : Erin Hunter
Éditions : Pocket Jeunesse
Genre : Jeunesse , Fantastique
Année de sortie : 2008

Synopsis 

La tension est à son comble dans le Clan du Tonnerre : une terrible inondation s’abat sur la forêt et les alliances entre tribus changent sans cesse.

Quant à Cœur de Feu, il continue d’enquêter sur la mort de Plume Rousse, l’ancien lieutenant du Clan. Il ignore encore quelle sombre machination il va découvrir…

Mon avis :

Quelques semaines après avoir terminé le deuxième tome de ce premier, j’étais légèrement réticent à l’idée d’entamer Les mystères de la forêt. Le dernier roman m’avait laissé un peu sur ma faim, avec un léger sentiment de « manque d’action ». Il en est totalement différent avec ce troisième volet des aventures de Rusty, chat domestique ayant fait le choisi de rejoindre le clan du Tonnerre.

Nous retrouvons, dès les premières pages, le style très particulier d’Erin Hunter. Malgré sa légère inimitié personnelle avec les chats, elle parvient à nous proposer un récit à la hauteur de ce que l’on peut attendre d’un roman ayant pour thème principal le chat. A travers des descriptions très bien choisies, le lecteur n’a plus cette angoisse de ne pas parvenir à mémoriser les dizaines et dizaines de noms différents, tous très proches l’un de l’autre.

L’intrigue est très additive avec, comme pointe de mire, la trahison. Cette dernière sera abordée à tous les niveaux. Coeur de Feu est-il parvenu à se défaire de sa vie domestique ? Qu’en est-il du couple « intercalé » ? Le Lieutenant du clan du tonnerre est-il vraiment le traitre tel qu’on le décrit depuis 3 tomes ? Ce sont les mêmes questions que l’on se posait dans le tome 2, mais la différence ? Toutes ces questions auront une réponse dans ce troisième volet… dès les premières pages…

Cette saga est destinée à être lue par de jeunes lecteurs, mais pas uniquement. Pour les plus âgés d’entre nous, à l’exception de quelques passages, il est très facile de faire abstraction que les protagonistes de l’histoire sont des animaux parlants à quatre pattes. Une fois encore, un grand bravo à Erin Hunter qui nous gonfle (moins que dans le tome 2) au sujet de ces « chats ».

Le roman pourra être lu en cours de route. L’auteure assure à tout nouveau lecteur de prendre le train en marche. Il n’est, en effet, pas nécessaire d’avoir lu les précédents pour l’assimiler.

 

Les points positifs

  • Une histoire addictive.
  • Un roman (une saga) qui convient principalement aux jeunes lecteurs, mais où les adultes y trouveront leur compte également, davantage que les tomes précédents.
  • Une écriture très fluide où les détails sont superficiels. L’intrigue avance rapidement.
Le point négatif

 

  • Un thème unique ? La trahison ?

 

Ma note pour cette lecture : 18/20

Je pose une réserve quant à la suite des aventures. J’ai l’impression que tout a déjà été abordé dans ce cycle. Erin Hunter parviendra-t-elle à nous proposer autre chose que le mot « trahison » comme unique cheval de bataille ?

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s