L’éveil du Flux, Tome 1 : L’animopse – Benjamin Parat

Auteur : Benjamin Parat
Éditions : Les éditions Malysa
Date de publication : 29 septembre 2022
 
 
 
Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Malysa de m’avoir confié cette lecture dans le cadre d’un partenariat mis en place par l’intermédiaire de simplement.pro.
 
 

Capture d’écran 2023-01-10 à 13.40.50

Six flux parcourent le monde de Terra. Autrefois, ils étaient étudiés dans des écoles distinctes et formaient les six branches de la magie. Aujourd’hui, seules cinq subsistent. L’animopsie est l’une d’entre elles.

Dans un monastère, au fond des montagnes de Gamire, les animopses travaillent cet art délicat. Ils évoquent des animaux pour emprunter leur force et leurs capacités, et renforcer leur propre corps, les transformant en de redoutables combattants.

Wakar y perfectionne ses aptitudes et achève son avant-dernière année d’étude. Malgré son manque d’expérience, ses professeurs l’envoient accomplir son pèlerinage à la découverte des autres enseignements du flux, avant la fin de son apprentissage.

Quelles sont les véritables motivations de ses maîtres ?

Le jeune animopse va rapidement réaliser que les enjeux dépassent sa formation et mettent en danger l’équilibre même de la magie.

Capture d’écran 2023-01-10 à 13.41.43

Pendant de nombreuses années, j’étais subjugué par un genre en particulier, la Fantasy. Assez tristement, le constat était relativement claire, pas un seul ouvrage que j’avais pu apprécier n’avait être écrit dans la langue de Molière. J’avais donc abandonné l’idée de dénicher une petite pépite du genre chez nos amis francophones et je dois même vous avouer que je me refusais, après de très nombreuses déceptions, à me lancer dans un roman de fantasy s’il avait été écrit par un français, un belge ou bien encore un suisse. Il ne faut pas vous y méprendre, mais ce genre est tellement ancré dans la culture anglaise (et américaine) que les auteurs français me donnaient l’impression de recopier ce qui avait déjà été écrit en me procurant cette sensation désagréable, dans la lecture, du sentiment de « déjà-vu ».

Mais il faut bien vous avouer que lorsque je suis tombé, un peu par hasard, sur la couverture de l’ouvrage que je vais vous présenter aujourd’hui, j’ai immédiatement été conquis par cette mystérieuse silhouette qui semblait me défier d’un regard invisible, me replongeant immédiatement dans l’année de mes 17 ans, en 2004, où j’ai pris plaisir à lire mon premier roman de fantasy, en anglais, The Spook’s Apprentice.

Il ne m’a fallu que quelques lignes afin d’assimiler le fait que je venais de dénicher la pépite que j’attendais au cours de la dernière décennie. Je me suis, effectivement, immédiatement plongé dans un univers dans lequel j’aurais tellement aimé évoluer. Il n’a pas été question, pas une seule dois, de remettre en question le fait que ce monde existait pour de vrai, un peu comme si l’auteur, au prénom merveilleux, venait nous raconter des aventures dont il avait été le témoin privilégié. 

L’intrigue est parfaitement ficelée, de la première à la dernière page. L’auteur, tout en nous proposant une intrigue propre à ce premier tome, est également parvenu à installer un fil conducteur qu’il pourra construire dans les prochaines volumes de la série sans que celui ne nuise aux intrigues « secondaires », comme nous le rencontrons trop souvent dans les duo-trilogies des dernières années. 

Ce que j’ai beaucoup apprécié également, et cela rejoint le point du paragraphe précédent, c’est le fait que Benjamin Parat soit parvenu à nous laisser sur notre fin à différents moments de son intrigue. A quelques reprises, il n’hésite pas à laisser ses lecteurs béats ou bien encore dans l’incompréhension et provoque ainsi de nombreuses questions qui, malheureusement pour les impatients, nous laisse sans réponses. Cela provoque ainsi un certain état de dépendance où même ceux qui n’apprécieront pas ce premier volume à sa juste valeur ne pourront qu’être impatient de lire la suite des aventures de Wakar une fois la dernière page retournée.

Ma note pour cette lecture : 19/20

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.