Olgir le barde, tome 2 : Mélodie naine en sous-sol mineur – Patrick Bert


Auteur : Patrick Bert
Éditions : Dragon noir
Genre : Fantasy / Aventure / Humour
Année de sortie : 2015
 

Synopsis :

La mission semblait facile : ramener la princesse Gordia au royaume des nains.

Mais tout s’est rapidement compliqué : d’abord la bagarre à l’auberge, la dette d’honneur du barde orque, la rencontre avec le sage itinérant puis l’embuscade des gobelins, l’empoisonnement de la princesse et enfin, à Dimgakor, la ville frontalière, le meurtre.

Et bien, tout ça n’était rien face au péril menaçant le peuple nain.

 

Rencontre avec l’auteur :

A l’occasion du salon du livre de Mons, j’ai eu la chance de tomber sur Patrick Bert qui a réussi, en quelques minutes, à me plonger dans l’univers de son personnage Olgir le barde. Je tiens à le remercier chaleureusement d’avoir répondu à mes attentes et de m’avoir dédicacé ses ouvrages avec talent et humour.

Mon avis :

Ma fâcheuse tendance à espacer des romans d’une même série est finalement une aubaine me permettant de déterminer si l’histoire du tome précédent était suffisamment forte pour que je m’en souvienne. Et ce sera donc ici mon seul reproche à ce deuxième volume des aventures d’Olgir, le manque d’un rappel du précédent roman.

L’intrigue reprend quasiment au même endroit où elle s’est terminée, sans réellement permettre, excepté quelques allusions légères, aux lecteurs de commencer sa lecture avec une parfaite connaissance des personnages, du cadre, du décor, …

Une fois les idées à nouveau bien en place, l’immersion est beaucoup plus facile tant elle est facilitée par Olgir le barde qui nous propose quelques chansons humoristiques à faire pâlir les auteurs originaux. Je peux néanmoins regretter « l’abandon » de sa double identité de voleur-chanteur (à l’exception de quelques allusions), mais que nous ne manquerons pas de retrouver dans les prochains ouvrages, du moins c’est à espérer.

Et même l’auteur nous propose une banale histoire, comme l’on en croise dans toutes nos bibliothèques respectives, cela reste un roman qui nous procure un bon moment de lecture. Sans rendre le lecteur prisonnier de l’histoire, nous sommes engagés dans une intrigue dont on veut absolument connaitre le dénouement.

Le point positif

  • Un personnage principal que l’on affectionne.
  • Une intrigue qui se laisse lire facilement.

Le point négatif ?

  • Manque de liant avec le précédent tome.
  • Intrigue un peu banale, sans réelles nouveautés.

Ma note pour cette lecture : 14/20

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.