Marqués, tome 2 : Lumière – Alice Broadway

Auteur :  Alice Broadway
Éditions : Pocket Jeunesse
Genre : Jeunesse – Fantastique
Année de sortie : 2019
 

Synopsis :

Et si toute votre vie n’était qu’un mensonge ?

Leora en est persuadée : aucun livre ne devrait être brûlé. Mais tout le monde n’est pas de cet avis et Leora est envoyée à Featherstone afin d’infiltrer les Immaculés. Moitié marquée, moitié immaculée, elle ne peut s’empêcher de s’interroger sur son identité.

Qui est réellement sa mère biologique ?

Que signifie sa ressemblance frappante avec la sorcière blanche ?

Autant de questions qui hantent la jeune fille et risquent de la mener sur une voie dangereuse.

Leora sera-t elle l’arme qui détruira les Immaculés ou au contraire réussira-t-elle à enrayer cette guerre qui dure depuis si longtemps ?

Mon avis :

C’était un roman que j’attendais avec une grande impatience en 2019, surtout après l’élogieuse chronique que j’avais rédigée concernant le premier volume de la saga. On retrouve l’histoire là où elle s’est arrêtée sans la moindre possibilité pour le lecteur de « prendre le train en marche ». Aucun rappel, aucune explication ! Si vous n’avez pas lu le premier tome, passez votre chemin.

Alors que l’on pensait notre héroïne, Leora, condamnée, l’auteure est parvenue à proposer une intrigue réaliste. Pas de rebondissements exceptionnels, pas de théories absurdes, elle poursuit son histoire avec une grande aisance, un peu comme si elle laissait l’histoire s’écrire toute seule, au bon vouloir des personnages.

L’intrigue, quoique banale, nous captive assez rapidement et, associé à une écriture simple et authentique, parvient à nous immerger dans un univers parfaitement construit et décrit par l’auteure. Le seul regret réside dans l’impossibilité de situer cet univers dans notre réalité. C’est comme si l’histoire se déroulait dans un monde de quelques kilomètres carrés à peine, sans rien au-delà des frontières des deux « villes » principales.

Et même s’il s’agit clairement d’un roman de transition qui prépare judicieusement le dénouement final, on se laisse emporter par cette opposition entre marqués et immaculés. Les rebondissements sont prévisibles (on devine rapidement l’identité du « traître » dès son apparition), mais tellement bien choisis que le lecteur reste confiné dans la bulle dans laquelle il se mure pendant la lecture.

 

Les points positifs

  • Une intrigue qui tient à la route.
  • Immersion immédiate dans un univers atypique.
  • Une héroïne à laquelle on s’identifie facilement.

Le point négatif ?

  • Le manque d’un rappel du premier tome.

Ma note pour cette lecture : 19/20

Malgré une couverture sublime et une intrigue qui vaut la peine d’être lue, cette saga ne semble pas faire l’objet d’un engouement depuis la publication du premier tome en 2018. Je dois avouer ne pas avoir souvenir d’une quelconque campagne de pub de la part de PKJ. C’est très étrange que Pocket Jeunesse ne mette pas en avant une saga littéraire excellente alors que la maison d’éditions dépense des sommes folles à promouvoir les navets de Estelle Maskame.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.