« Je voulais te dire… I love you » d’Isalou Regen et Sabchu Rinpoché

 

 

Présentation de l’éditeur: «Il lui envoyait des SMS remplis d’émoticônes de cœurs rouges du matin au soir en lui disant: I love you. Puis il l’a quittée. C’est bien connu, «les histoires d’amour finissent mal en général». Après plusieurs ruptures douloureuses, on peut vraiment se demander si la chanson n’a pas raison. Combien de cœurs sont-ils en peine à cet instant sur cette planète?

Je voulais te dire … I love you est l’histoire (vraie) d’une reconquête de soi après une rupture amoureuse, qui passe par des entretiens de sagesse et de philosophie entre une girl next door au cœur brisé, Isalou Regen, et un grand maitre spirituel tibétain, Sabchu Rinpoché au cœur ouvert et joyeux.

Sur fond de questions que nous nous posons tous et de réponses à la fois simples et décapantes, ce livre propose un double pari: voir ce qui se joue vraiment entre deux personnes qui se disent je t’aime, et envisager une autre façon d’aimer. Et si la compassion était finalement le salut de nos histoires d’amour à deux?»

Mon avis

Loin d’être un texte purement philosophique, cet ouvrage nous parle de l’Amour… celui avec un grand A. Nous suivons les expériences, les pensées d’Isalou Regen et les enseignements de Maître Sapchu Rinpoché qui nous livrent leur vision de l’amour, le pur, celui du Bouddha.

« Je voulais te dire… I love you » commence sur une note humoristique: quelques phrases de la chanson interprétée par la Bête du haut de sa tour lorsque Belle part rejoindre son père (dans l’adaptation cinématographique du célèbre dessin animé des studios Disney) donnent le ton. Par la suite, nous retrouvons les réflexions des auteurs, un chapitre présente celles d’Isalou et le suivant celles de Maître Sabchu. Ce système de chapitres en alternance est utilisé jusqu’à la fin.

Avec ce livre, on voyage: de l’Inde à la France, en passant par le Canada pour finalement atteindre le Tibet.Cet ouvrage est vraiment très riche, j’ai beaucoup aimé la thématique abordée et le lien avec les enseignements bouddhistes.

J’ai également beaucoup apprécié la préface de Marc Levy, au vu des thématiques chères à cet auteur, il ne pouvait qu’avoir sa place au début de ce très beau livre qui prône la compassion.

Loin d’être ennuyeuses, les idées présentées nous font réfléchir sur les fondements de nos relations et sur ce qui nous rendrait vraiment heureux, pleinement épanoui au niveau relationnel. Etant moi-même ouverte à l’enseignement du Bouddha j’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir ce livre.

Je vous le recommande donc si vous désirez suivre le chemin de la compassion.

Merci à l’Agence Eddie pour ce partenariat!

 

~Melissande~

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.