Chemin(s) – David Barnouin

Je tiens tout d’abord à remercier l’auteur de m’avoir proposé la lecture de son premier roman ainsi qu’à la maison d’éditions Alter Réal d’avoir permis la concrétisation de ce partenariat. Peut-être le début d’une belle aventure commune.

 

Auteur : David Barnouin
Éditions : Alter Réal
Genre : Développement personnel / Contemporain
Année de publication : 2018
 

Synopsis :

Un Homme Brun, une Femme Blonde.

Après une nuit d’orage, un jeune couple se lance dans l’ascension des Trois Becs, sommets qui surplombent la vallée de la Drôme. Un retour vers les origines, un périple qui porte en lui le germe du renouveau, où tout est possible, où l’on revient à l’essentiel.

Mais qui fait également ressurgir les fantômes du passé. Dans l’écrin naturel qui sert de théâtre à cette randonnée, l’ascension initiale se transforme peu à peu en descente.

Au fond de l’âme, au fond du coeur, au fond du ventre.

Jusqu’à ce que plusieurs chemins se dessinent.

Mon avis :

Habitué à lire des romans destinés aux plus jeunes, j’ai la fâcheuse tendance de commencer toutes mes lectures avec une certaine désinvolture, une certaine légèreté. Ma vitesse de lecture très élevée (800 à 1200 mots la minute) y contribue également. David Barnouin m’a contacté il y a quelques jours et m’a confié apprécier mon franc-parler, mon honnêteté dans l’écriture de mes chroniques et celle que je suis en train d’écrire ne dérogera pas à cette règle.

Après la lecture du premier chapitre, j’avais l’impression d’être confronté à l’histoire banale d’un couple parti en balade dans la montagne … et l’aventure aurait pu prendre fin très rapidement. Néanmoins, en lisant les premières lignes du chapitre suivant, je me suis obligé à reposer ma liseuse, à prendre une grande inspiration et dire, à la surprise de ma voisine, à haute voix : « Impossible ! ».

J’étais sur le point de passer à côté d’une petite merveille, surtout qu’il s’agit d’un premier roman. L’histoire banale que je m’étais représentée était à quelques années lumières de ce qui allait se produire sous mes yeux. David Barnouin nous propose un merveilleux voyage au plus profond de notre âme.

A travers deux personnages sans nom, sans réelles identités, l’auteur nous apporte une analyse très juste des sentiments d’un homme qui, petit à petit, s’enfonce dans la partie la plus secrète de ce qui fait de lui un être humain doté d’émotions. On ne contente pas ici de proposer un texte explicite où il aurait été facile d’expliquer cette introspection ! David Barnouin propose un texte très complexe, quoique authentique, qui nous oblige, nous lecteurs, à effectuer ce voyage auprès des personnages (où l’identification sera très facile pour de nombreux hommes ayant atteint « l’âge de raison »).

Les scènes sont parfaitement décrites et nous permettent de nous immerger totalement dans le passé, le présent et l’avenir des personnages. On oublie qu’il s’agit d’un roman tant l’on met totalement notre environnement de côté pour s’imaginer sur ces chemins, près de ces falaises, auprès de l’Homme Brun et de la Femme Blonde.

Je ne suis pas non plus un adepte de la tendance actuelle (Fifty shades, After, Before, …) de proposer des scènes tantôt sensuelles, tantôt sexuelles. Bien souvent, ce sont des passages qui me paraissent grossiers, inappropriés et trop intimes pour que je m’y intéresse. David Barnouin possède une écriture très sensorielle et cela se traduit par quelques scènes « dénudées ». Néanmoins, nous constatons un véritable gouffre entre la tendance actuelle de proposer du « X » pour vendre, et la sensualité épurée et parfaitement maitrisée de l’auteur de Chemin(s). Je me suis ainsi laissé surprendre à apprécier ces passages où il parvient à nous émouvoir, à nous toucher.

Quelle originalité de proposer aux lecteurs trois fins possibles à ce roman. Outre la numérotation des chapitres en parfaite adéquation avec le texte et son contenu, on se laisse surprendre par les dernières pages de ce roman. David Barnouin nous propose trois chemins, trois alternatives très différentes les unes des autres. Un bon moyen de permettre à chacun de quitter cette lecture par l’issue de son choix. 000

 

Les points positifs

  • Un voyage au plus profond de notre âme.
  • Une écriture complexe, mais tellement authentique.
  • La liberté de choisir sa propre voie (tant humaine que livresque).

Le point négatif ?

  • Accessible à tous ?

Ma note pour cette lecture : 20/20

David Barnouin m’a embarqué dans un univers que je ne côtoie que très rarement et m’a totalement bouleversé. Je me suis laissé emporter dans un chemin que je ne pensais jamais prendre. Cette authenticité est parvenu à pénétrer l’une de mes carapaces, ce que je croyais impossible. Une merveilleuse randonnée. Malgré les ascensions, on plonge au coeur de notre moi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.