L’étincelle – Karine Reysset

Auteur : Karine Reysset
Éditions : Flammarion
Date de parution : 9 janvier 2019
Ce roman est lu en partenariat avec la maison d’Editions Flammarion. Je tiens à vous remercier de m’avoir envoyé, avant sa parution, cet ouvrage. Un grand merci également à l’auteure pour sa dédicace.
 

Synopsis :

« Je n’ai plus grand-chose à voir avec la jeune fille que j’étais. Elle m’est devenue presque opaque, comme inaccessible. C’est sans doute pour cette raison que j’ai tant besoin de gratter sous la poussière du temps pour la retrouver intacte. »

Août 1993, Coralie quitte le modeste pavillon de banlieue de sa mère pour la splendide maison de famille de Soline, peuplée d’amis, de parents et d’enfants dont l’aisance et la culture l’émerveillent.
Mais derrière les apparences, les amours débutantes virent à la passion, les secrets inavouables des adultes se révèlent, alors qu’au camping voisin une enfant disparaît.
Mon avis :

Quand j’achète un roman, avant même de lire le synopsis, j’essaie de trouver une couverture attrayante qui me donne envie de prendre l’ouvrage en main. Je ne suis pas donc un lecteur assidu des Editions Flammarion. Comme disait l’autre, il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis et si je n’avais pas eu cette chance de le recevoir dans ma boite aux lettres, je serais passé à côté d’une pépite de la littérature.

Je ne m’attendais vraiment pas à un coup de coeur pour un texte aussi « classique », dont l’action se déroule dans notre réalité. Et effectivement, après une vingtaine de pages, je me suis vu contraint de reposer L’Etincelle et reprendre mon souffle. Je me suis laissé totalement surprendre par une immersion inattendue.

L’auteure possède un véritable don pour l’écriture et nous propose un texte authentique. Elle parvient à nous plonger totalement dans les pensées de Coralie qui, après avoir reçu une invitation de mariage, se remémore un été très particulier.

Il s’agit d’un livre qui se lit très facilement, très rapidement. Et pourtant, Karine Reysset nous propose un texte riche (vocabulaire, références à d’autres oeuvres, …). Derrière l’histoire d’une jeune fille en vacances auprès de sa meilleure amie, on assiste au passage de l’enfance à l’âge adulte. Derrière cette histoire d’enfant disparu, des amourettes, des déboires, … l’auteure nous apporte une vision innovante de la transformation de l’innocence aux déceptions de l’âge adulte.

Je me suis surpris à être directement touché par les sentiments de l’héroïne, comme si j’étais concerné personnellement. J’avais une irrésistible envie de lui hurler ce qu’il fallait faire, de prendre part à l’histoire, personnellement. Cette histoire Son histoire était, en quelques sortes, devenue la mienne.

Quelques chroniques d’autres blogueurs :

Les points positifs

  • Un texte authentique
  • Immersion inattendue
  • Roman d’apprentissage

 

Ma note pour cette lecture : 19/20

Probablement mon premier coup de coeur pour un roman « classique ». L’histoire, associée à une plume authentique, est parvenue à m’atteindre, à me laisser submerger par des émotions méconnues ou du moins oubliées.

 

Un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.