Gregor, tome 1 : La prophétie du gris – Suzanne Collins

Auteur : Suzanne Collins
Éditions : Hachette
Genre : Jeunesse / Fantasy
Année de sortie : 2012
 

Synopsis :

UN GUERRIER DE SURTERRE, UN FILS DU SOLEIL.
NOUS RENDRA LA LUMIÈRE, OU NE NOUS RENDRA RIEN.

Comment cette prophétie pourrait-elle concerner Gregor, adolescent ordinaire, menant une vie ordinaire dans une ville que chacun pense connaître ?
Mais New-York a ses secrets. Et un jour, Gregor bascule dans un nouvel univers, dans une ville sous la ville, un monde derrière le monde, plein de défis et de créatures insolites.

Un monde qui attend sa venue depuis des siècles.
Car Gregor est un vrai héros.
Seulement, il ne le sait pas encore…

 

Mon avis :

Six ans déjà que ce roman se trouve dans ma bibliothèque. Finalement, cela valait la peine d’attendre, du moins pour les 250 premières pages.

Suzanne Collins, en à peine 5 pages, parvient à nous happer totalement en nous proposant une intrigue dont on a envie de connaitre la fin, dès le début. Ce suspense « intenable » est présent pendant une grande partie du roman, où l’on en vient à en vouloir à l’auteure de nous forcer à lire les cinq romans de la saga pour connaitre le dénouement final.

Malheureusement, et c’est là le reproche que l’on peut faire à ce premier tome, en une quinzaine de pages, tout se bouscule, se précipite et l’on nous propose une fin bâclée, très loin de nos espérances de lecteurs, mais surtout trop rapidement menée. Après plus de deux heures de lecture pour mettre en place la « quête » de notre héros que cette dernière est déjà bouclée et oubliée.

Passé outre cette déception, on ne peut pas nier la talent de Suzanne Collins de proposer un texte destiné aux jeunes lecteurs qui vont se laisser rapidement emporter dans cette histoire sans avoir à se soucier d’être confronté à un texte difficile.

Il ne sera pas non plus évident, pour certains lecteurs (pour la plupart jeunes) de se retrouver face à certains passages qui mettent en scène des rats monstrueux ainsi que d’autres bestioles peu appréciées (blattes, araignées, …). Certains pourraient prolonger leur immersion dans leurs rêves, sans garantie d’un résultat positif…

Par contre, j’ai hâte de découvrir la suite de la saga, mais surtout comment Suzanne Collins s’y prendra pour poursuivre les aventures de Gregor dans cet étrange univers.

Quelques chroniques d’autres blogueurs :

Les points positifs

  • Un roman qui se lit facilement, permettant d’apprécier pleinement l’intrigue.
  • Des personnages très attachants, que ce soit les humains, blattes ou rat.
  • Un suspense haletant pendant une grande partie du roman.

Le point négatif

  • Un dénouement trop précipité, en quelques pages à peine.

Ma note pour cette lecture : 14/20

Encore une fois, nous sommes confrontés à un roman qui se lit facilement, où l’immersion est totale, avec une forte envie de lire les prochains tomes. Et pourtant, une fois passé ce qui compte le plus aux yeux des jeunes lecteurs, on se retrouve avec un roman dont l’intrigue n’est pas correctement aboutie et un dénouement bâclé, le tout en présence de nombreuses bestioles qui s’insinueront dans les cauchemars de nombreux lecteurs.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s