Les secrets de l’immortel Nicolas Flamel. Tome 2 : Le magicien de Michael Scott

 

 

 

 

Livre II

Un manuscrit ancien a disparu.

Une terrible prophétie menace toujours l’humanité.

Le monde court à sa perte.

Josh et Sophie sont plus que jamais condamnés à s’entendre…

 

Mon avis

Ce second tome est aussi prenant que le premier. Michael Scott est un incroyable conteur! Josh et Sophie ne sont pas au bout de leur peine… En effet, ils devront affronter de multiples adversaires et de nombreux dangers au cours de leur quête. Si bien que Sophie commence à douter de la sincérité de leur protecteur. Josh quant à lui est de plus en plus partagé, ce qui le poussera à emprunter une voie plus obscure.

Fort heureusement, notre héros a de la jugeote et du discernement; ce qui l’empêchera de tomber définitivement entre les mains de l’ennemi. Je n’en dirai pas davantage afin de ne pas gâcher la surprise. Sachez que pas mal de rebondissements vous attendent; et ce aussi bien du côté de Nicolas et de son petit groupe que du côté de son épouse, Pernelle, retenue captive sur une île légendaire.

Du point de vue des Aînés, de nouveaux mythes font leur apparition pour notre plus grand plaisir. Certaines créatures sont absolument terrifiantes et l’on se féliciterait presque de ne jamais avoir à croiser leur chemin. Vous l’aurez compris, tout au long du récit on se laisse facilement prendre au jeu. L’univers exploité par ce spécialiste du folklore est envoûtant. Je me suis beaucoup attachée à Scathach ainsi qu’à Nicolas Machiavel, figure emblématique de l’Italie de la Renaissance. Un personnage aussi fascinant que dangereux.

Concernant le découpage de l’histoire, on se délecte de ces courts chapitres, où l’auteur s’amuse tour à tour à nous donner des informations ou à faire monter la tension, pour finalement rebondir sur l’intrigue principale. Il faut donc patienter pendant quelques pages afin de connaître le dénouement de certaines situations.

Ce tome est aussi inventif que le premier, il tient le lecteur en haleine jusqu’au bout. On rit et on frissonne toujours autant et la psychologie de tous les personnages (y compris les secondaires) est bien travaillée. C’est cela, à mon sens, qui donne au roman une véritable densité riche en émotions, une intrigue cohérente et réaliste. Michael Scott est vraiment doué pour insuffler au monde moderne un peu de son ancienne magie, du temps où le simple mortel craignait d’offenser les dieux. Un régal!

~Melissande~

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s