Les carnets de cerise, tome 2 : Le livre d’Hector – Joris Chamblain et Aurélie Neyret

Auteurs : Joris Chamblain / Aurélie Neyret
Éditions : Soleil (Métaphormose)
Genre : Bande-dessinée / Aventure
Année de sortie : 2013

Synopsis :

Cerise est une petite fille âgée de onze ans, qui vit seule avec sa mère. Elle rêve de devenir romancière, et a même déjà commencé à écrire ses carnets ! Son sujet favori : les gens, et plus particulièrement, les adultes.

Ils sont si compliqués qu’elle souhaiterait mieux les comprendre. Elle adore les observer pour tenter de deviner quels secrets ils dissimulent… Prenez Elisabeth… toutes les semaines, depuis vingt ans, cette vieille dame emprunte le même livre à la bibliothèque.

Pourquoi ? Que contient-il de si important pour elle ? Quel secret cache-t-il qu’elle n’aurait toujours pas découvert ?

Une nouvelle énigme pour Cerise, prête à tout pour la résoudre, quitte à détruire ce qu’elle a de plus cher.

Mon avis :

Après un premier tome très réussi (et malgré mon insistance à penser que le prix d’une BD constitue un frein très important à de nombreux lecteurs), c’est avec un immense plaisir que je me plonge à nouveau dans la tête d’une jeune fille, pleine de mystères.

Nous retrouvons Cerise, personnage principal, avec quelques mois de plus, et cela se ressent immédiatement dans sa façon de penser, d’être, sa relation difficile avec sa maman, … Quel plaisir de retrouver une série où les personnages évoluent.

Les auteurs sont parvenus à nous transmettre de nombreuses émotions que nous, adultes, avons très rapidement oubliés. La relation entre Cerise et sa maman se dégrade progressivement dans ce deuxième tome. La manière de résoudre se « conflit » est parfaitement mise en scène. J’ai l’impression de me retrouver 20 ans en arrière.

L’intrigue est encore plus poignante que dans Le Zoo pétrifiéJe me suis totalement immergé dans cette histoire, au point de ressentir toutes les émotions des personnages, (plus particulièrement celles d’Elisabeth). Cela est probablement dû à une augmentation significative du texte présent et je me rends compte que, malgré des dessins sublimes, je me laisse plus facilement emporter par des mots que par des images.

Cette BD est visuellement parfaite, les couleurs étant choisies à la perfection. On y ressent une certaine douceur, un bien-être complet quand on parcourt ces bulles très atypiques. Ces dernières sont légèrement atténuées sur leurs bords, qui eux ne sont pas parfaitement rectilignes.

Un léger reproche à faire sur la représentation des personnages en mouvement (par exemple, l’avant dernière bulle de la page 30 quand vous aurez la BD en main). Les traits semblent déformés, improbables (page 60, où est le cou de Cerise ?). Quelques petits détails qui n’enlèvent rien à cette petite du 9ème art.

Les points positifs

  • Une immersion totale
  • Une intrigue très émouvante
  • Des personnages très bien décrits, qui nous semblent bien réels
  • Aventure très émotive

Le point négatif

  • A de rares moments, les personnages ont des lignes très improbables.

Ma note pour cette lecture : 20/20

Encore un grand moment partagé avec Cerise à travers une aventure atypique, pleine d’émotions. On découvre également de nombreux thèmes actuels abordés avec simplicité.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s