SuperS, tome 1 : Une petite étoile juste en dessous de Tsih – Frédéric Maupomé et Dawid

Auteurs : Frédéric Maupomé / Dawid
Éditions : La Gouttière
Genre : Bande-dessinée / Aventure / Fantasy
Année de sortie : 2015

Synopsis :

Mat, Lili et Benji, trois enfants réfugiés d’une autre planète, ont été abandonnés sur Terre par leurs parents.

Dotés de super-pouvoirs, ils se retrouvent livrés à eux-mêmes.

Tiraillés entre le désir de mener une vie normale parmi les humains, la peur d’être découverts et, pour les plus petits, l’envie de découvrir qui ils sont et ce dont ils sont capables, cette nouvelle rentrée des classes sur Terre s’annonce des plus mouvementées !

Mon avis :

J’ai adoré cette bande-dessinée, mais alors vraiment. J’ai passé un très bon moment à découvrir Mat, Lili et Benji dotés de pouvoirs surhumains. Les tomes suivants ont été commandés dans la foulée.

Malgré tout, il faut savoir être totalement honnête et pointer les petites choses qui sont plus déplaisantes.

  • Récemment, Joris Chamblain (Les Carnets de Cerise), essayait de me faire comprendre que le prix d’une BD est fixé différemment que pour un roman. Qu’il fallait voir, dans une bande-dessinée, autre chose que les dialogues, parfois peu présent. Toutefois, je ne peux m’empêcher de continuer à penser que payer plus de 15 € pour 100 pages lues en à peine 15 minutes rebutera de nombreux lecteurs.

Car en effet, même si ce premier tome fait plus de 100 pages, le format est nettement plus petit que la norme en BD. La plupart des cases n’ont pas de bulles augmentant ainsi encore la vitesse de lecture. Alors oui, j’ai beaucoup apprécié les personnages, l’intrigue principale, les dessins, … à peu près tout… Mais même si j’ai les moyens financiers, j’ai beaucoup plus de facilités à payer 30€ pour un roman qui me fera voyager pendant de nombreuses heures que de payer 15€ pour un voyage d’un quart d’heure.

  • Ce premier tome ne peut être qu’une introduction. En 100 pages, cela se résume à 2 ou 3 actions, le reste étant du remplissage. L’intrigue principale (qui sont ces trois enfants, pourquoi ont-ils été abandonnés ?) a été abordée sur 3 ou 4 planches, très voire trop subtilement. A ce rythme, il faudra attendre le 20 tome de la série pour obtenir les réponses attendues.

Et pourtant l’intrigue est ce qui m’a permis, en tant qu’adulte, d’accrocher immédiatement et de m’immerger dans l’histoire. J’ai mis en place, après quelques pages, mes propres hypothèses, mais aucune réponse n’est apportée. En lisant le titre de ce premier tome, vous apprenez tout ce qu’il y a à savoir dans cette BD.

  • Les dialogues sont également très « plats », sans réelle finesse. Tantôt les personnages parlent que des adultes, tantôt comme de jeunes enfants ayant perdus leurs parents. On se retrouve alors avec une BD qui manque légèrement de constance, de continuité. Malgré l’accompagnement du texte par les images, on ne parvient pas à ressentir les émotions des personnages, à se mettre tout simplement dans leur peau.

Tous les jours, je suis au contact d’enfants sans parents. Je ne retrouve pas, dans cette BD, les mêmes réactions que j’observe au quotidien. Alors oui, nous parlons ici de personnages fictifs, dotés de certains pouvoirs qui n’ont pas forcément les mêmes rapports émotionnels que sur terre, mais cela apporte alors un certain côté inhumain.

Cette BD, en abordant un thème aussi fort (l’abandon), aurait peut-être dû être plus axée « réalisme », afin de pouvoir apporter des réponses aux jeunes lecteurs de cette saga littéraire. Je ne pense pas que ces derniers pourraient parvenir à comprendre les ressentis d’enfants abandonnés en lisant cette bande-dessinée.

Les points positifs

  • Une intrigue principale captivante
  • La qualité des dessins est exceptionnelle

Les points négatifs

  • Un rapport prix/temps de lecture très élevé
  • Ce premier tome se résume en une phrase, le titre
  • Les dialogues sont plats, banals
  • Un thème très difficile à aborder : l’abandon. Un certain manque de réalisme
  • Manque d’attachement aux personnages

Ma note pour cette lecture : 8/20

Il est très difficile d’attribuer une note juste lorsqu’on se retrouve face à une BD que l’on a beaucoup aimé, mais qui présente autant de points à améliorer. J’espère beaucoup que SuperS parviendra, avec les prochains tomes, à me convaincre totalement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s