William Wenton : Le casseur de codes – Bobbie Peers

Auteur :  Bobbie Peers
Éditions : Pocket Jeunesse
Genre : Jeunesse – Fantastique
Année de sortie : 2017

Synopsis :

Nom : Wenton

Prénom : William

Signe particulier : un don pour le décryptage de codes

William a un secret : il vit en Norvège sous une fausse identité depuis que ses parents et lui ont dû fuir l’Angleterre huit ans plus tôt.

Mais c’en est fini de l’anonymat le jour où il résout le Cryptogramme Insoluble, le code secret le plus complexe au monde.

Une mystérieuse organisation semble soudain s’intéresser de très près à son cas. D’autant que William possède quelque chose de spécial, qui le rend à la fois très précieux et extrêmement dangereux …

Mon avis :

S’il y a bien quelque chose que l’on ne peut pas reprocher à ce sujet, c’est la rapidité qu’à l’auteur à permettre ses lecteurs d’entrer en action avec son roman. Il suffit, en effet, de quelques pages seulement pour parvenir à nous entrainer dans une aventure inédite, pleine de mystère et de danger, en compagnie d’un personnage pour lequel on se prend immédiatement d’affection.

L’auteur nous maintient constamment dans un rythme très soutenu, obligeant ainsi le lecteur à poursuivre sa lecture, de peur d’être laissé de côté dans la résolution de l’intrigue fixée par William Wenton.

Cette dernière est tout simplement exceptionnelle. On se retrouve plongé dans un monde très futurisme où les ordinateurs sont dotés d’une grande intelligence artificielle. On y découvre par exemple l’apparition des orbes, une sorte de casse-tête personnel qui permet d’évoluer au sein de l’organisation si mystérieuse, mais aussi des objets plus « loufoques », mon préféré étant le « disputator ». Je vous laisse deviner son utilité.

L’écriture est très simple, où les mots s’enchainent avec une grande facilité. Et c’est tant mieux. Dans un roman où les actions s’enchainent sans la moindre interruption, Bobbie Peers a pris le parti de proposer un texte simple, sans grande complexité (malgré le sujet très complexe des codes).

La plupart des chroniques que vous lirez ailleurs vous incitera à concevoir les points ci-dessous comme étant à améliorer pour les tomes suivants. Je peux parfaitement comprendre leur logique, mais il est important de préciser que ce roman (et bientôt série) est destiné à de jeunes lecteurs (à partir de 12-13 ans).

A cet âge, ils sont nettement plus intéressés par des personnages simples, une histoire facile à suivre, beaucoup d’action. Tout ce qui peut nous paraitre moins bon avec des yeux d’adultes, c’est tout ce qui fait le succès de la littérature de jeunesse. Vous n’êtes pas convaincu ? Reliez le tome 1 d’Harry Potter, vous seriez très surpris.

Les points positifs

  • Une écriture simple, mais très efficace. On sait que l’on est dans un monde fantastique. Et pourtant, on pourrait y croire tellement l’histoire nous semble réaliste.
  • Une personnage auquel on s’attache immédiatement.
  • De l’action, uniquement de l’action. Aucun temps mort.
  • Des personnages secondaires qui complètement simplement l’intrigue principale.
  • Une fin époustouflante qui n’augure que de bonnes choses pour la suite.

Le point négatif ?

  • La difficulté pour certains lecteurs (au-delà de 15 ans) de se satisfaire d’une intrigue écrite aussi « simplement ».

Ma note pour cette lecture : 20/20

Un premier roman pour un auteur pourtant mondialement connu (pour d’autres talents) très réussi qui offrira, à de très nombreux jeunes lecteurs, le goût de la lecture. La simplicité fait de ce roman l’un des meilleurs de sa catégorie.

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s