Sept, tome 6 : Au bord du gouffre – Norah Mc Clintock

Auteur :  Norah Mc Clintock
Éditions : Fleurus
Genre : Jeunesse / Aventure
Année de sortie : 2017

Synopsis :

Rennie est très surpris lorsque son grand-père lui demande, par l’entremise d’une lettre écrite avant sa mort, de se rendre en Islande. Dès son arrivée, tout se met à aller de travers. Einar, l’homme qui l’héberge et qui doit lui servir de guide au cours d’une expédition, remet sans cesse leur départ.

Quant à la fille d’Einar, Brynja, elle lui est carrément hostile.

S’ennuyant ferme, Rennie arpente les rues de la ville et découvre que la mort de la mère de Brynja, survenue un an auparavant, est suspecte.

Le garçon se laisse emporter par sa curiosité et se retrouve en danger.

Il ne pourra faire confiance à personne et devra trouver seul le moyen de sortir vivant du piège qui s’est tissé autour de lui..

Avant-propos :

Le synopsis de cette saga littéraire est très simple à comprendre. Un homme vient de décéder. Il est le père de cinq filles et grand-père de sept petits fils. Dans son testament, il laisse à chacun une enveloppe dans laquelle se trouvent les dernières volontés de leur aïeul.

Chaque tome sera accès sur l’un des petits-fils en train d’accomplir (ou d’échouer) la mission qui lui a été confiées. Chaque tome est écrit par un auteur différent autour d’un scénario unique. La saga est sortie en 2013, au canada. 4 longues années pour un tel chef-d’oeuvre sans que jamais je n’en entende parler, et vous ? Etes-vous aussi passé à côté de cette saga extraordinaire ?

Mon avis :

Ce roman est le sixième tome de la série, et probablement le plus intense. Ce dernier aborde un sujet très sensible et malheureusement encore à l’ordre du jour : la découverte d’un enfant caché. Mais contrairement à la situation que l’on rencontre habituellement (adultère), cette naissance mystère avait été cachée au grand-père, héros principal de la sage à titre posthume.

Enfin, nous en savons un peu plus au sujet de ce petit-fils mystérieux donc personne ne connaissait l’existence. Les 5 précédents auteurs en parlait très évasivement (même si ils en savaient beaucoup plus…) et le début de ce sixième tome est très frustrant pour le lecteur. En effet, Norah Mc Clintock parvient à nous plonger immédiatement dans une histoire dont on ne comprend absolument rien.

Rennie se retrouve au bord de la mort, dans un milieu très hostile, au bord de l’aliénation mentale. Ces propos sont sans queue ni tête, il nous parle de neige, de Major, de vengeance, d’abandon, … Tout est fait pour mettre le lecteur dans une situation de besoin. Un besoin vital de comprendre ces premiers chapitres. Vous devez vous en douter, il s’agit d’une volonté de l’auteure de mettre nos nerfs à rudes épreuves.

Finalement, on découvre progressivement l’histoire de ce jeune garçon, son présent mais aussi son passé qui a une importance capitale dans son histoire. L’auteure aborde ainsi un sujet très sensible dont on parle peu : la perte d’un parent. Dans ce roman, cette perte est accompagnée par la révélation de l’existence d’un grand-père mystérieux qui lui confie une tâche à accomplir.

L’immersion est totale, le lecteur est obligatoirement très attaché à ce jeune garçon perdu qui débarque en Islande pour répondre aux derniers volontés d’un vieil homme de 92 ans qu’il n’a vu qu’une seule fois. Je dois vous avouer que la tâche est probablement la plus simple à accomplir, et qu’elle aurait pu être bouclée en quelques heures seulement. Néanmoins, Norah Mc Clintock est parvenue, à l’image d’une reine du suspense et du thriller, à nous proposer une histoire qui tient la route, au point de parvenir, en toute fin de roman, à nous surprendre sur ce terrible secret…

Je dois néanmoins regretter un certain manque en lisant ce roman. J’aurais beaucoup apprécié une rencontre entre Rennie et ses autres cousins. Mais peut-être est-ce prévu dans le dernier roman de la série ?

Les points positifs

  • Une série littéraire à couper le souffle. Le scénario est inédit : 7 romans écrits par 7 auteurs différents, à partir d’un scénario unique.
  • Un personnage central avec une histoire forte, très prenante. L’identification est immédiate, grâce à un début de roman haletant, à couper le souffle.
  • Une aventure qui débouche dans un final attendu, mais avec un rebondissement que l’on ne voyait pas venir.
  • Les sentiments (entre un enfant et ses parents) sont tellement mieux décrits que dans les précédents volumes de la série. On appréciera cette touche féminine apportée par l’auteure.

Le point négatif ?

  • Un manque liaison entre ce roman et les autres. Les liens sont évidents, mais il aurait peut-être été judicieux que les cousins se rencontrent dans ce volume.

Ma note pour cette lecture : 20/20

Encore une fois, le scénario à l’origine de cette série suffit à apprécier cette lecture.

Il s’agit davantage qu’une simple quête à accomplir. L’auteure met en avant les relations que peut avoir un enfant avec le parent qu’il lui reste, comprendre ses émotions, … le tout entouré d’une intrigue menée de main de maître.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s