L’épouvanteur, tome 13 : La revanche de l’épouvanteur – Joseph Delaney

Auteur :  Joseph Delaney
Éditions : Bayard (Jeunesse)
Genre :Jeunesse / Fantasy
Année de sortie : 2017

Synopsis :

John Gregory l’épouvanteur se sent vieillissant.

Alors qu’il prépare son testament pour léguer à Thomas Ward ses deux principales maisons, une pensée l’obsède encore : détruire à tout jamais le Malin. Il découvre que, pour cela, son apprenti doit accomplir un rituel barbare lors de la prochaine fête d’Halloween.

Ce dernier doit y sacrifier celle qu’il aime le plus, la jeune sorcière Alice… mais en est-il capable ?

L’Épouvanteur et son apprenti décident de chercher une autre solution pour empêcher le Mal de triompher.

Bientôt Alice disparaît, et de bien sombres évènements ne cessent de tourmenter Thomas Ward…

Mon avis :

Contrairement à ce qui est prévu par les Editions Bayard, ce roman marque la fin d’un cycle. En effet, ce dernier tome (le 10ème) met en scène les derniers instants de Thomas Ward en tant qu’apprenti. Sachez toutefois que ces aventures vont se poursuivre (les trois premiers romans sont déjà sortis en UK). Alors que l’auteur envisage cette « suite » comme étant une série à part entière, attendez-vous à voir sortir le tome 14 très prochainement (novembre 2017). Ne vous y méprenez pas, La revanche de l’épouvanteur est bel et bien le dernier roman des aventures que vous suivez dépuis plus de dix ans.

Enfin !!! Après deux romans hors-série, nous revoilà plongé dans l’intrigue principale. Tom parviendra-t-il à vaincre le Malin ? Devra-t-il sacrifier Alice pour y parvenir ? Y-aura-t-il des victimes ? Toutes ces questions, nous nous les posions. Soyez maintenant rassuré, nous obtenons toutes les réponses dans ce dernier volet. Et de la plus belle des manières.

Alors que nous nous attendons tous à une victoire de Tom aux côtés d’Alice, Joseph Delaney nous propose des rebondissements inattendus, mettant le lecteur dans une situation d’incompréhension totale. A plusieurs reprises, ma compagne m’a retrouvé bouche bée devant mon roman, choqué par ce que je venais de lire. Et même si l’on ne comprend pas les choix de l’auteur sur certains points, on les accepte avec une certaine crainte, une peur viscérale pour l’avenir de notre jeune héros.

L’écriture a légèrement évolué. Cette dernière semble un peu plus réfléchie, plus mature, comme si l’auteur voulait proposer à ses lecteurs la meilleure fin possible. C’est une grande réussite. Alors que les précédents étaient peu nuancés, La revanche de l’épouvanteur permet aux lecteurs de découvrir une facette une peu plus sombre de la vie, à travers des thèmes difficiles à aborder avec les plus jeunes : la mort, la trahison, la guerre, la manipulation, …

Nous avons la chance de retrouver d’anciens personnages, parmi lesquels de très bonnes surprises, voire inattendues. Et ce qui m’a surpris, c’est que je me souvenais parfaitement des personnages dont je n’avais plus entendu parler depuis plusieurs années. Joseph Delaney parvient à nous faire découvrir des personnalités qui, à travers quelques descriptions et événements, restent encrées chez le lecteur pendant très longtemps.

Parlons brièvement de la fin de ce roman. Cette dernière est à la fois prévisible et inattendue. Alors que l’histoire se termine comme la plupart d’entre-nous l’on deviné, l’auteur a apporté quelques rebondissements, des pistes qui lancent, dès à présent, le prochain cycle qui mettre à scène Tom comme étant le nouvel Epouvanteur de Chippenden (sortie du premier tome le 22 novembre 2017).

Les points positifs

  • Enfin nous retrouvons nos personnages principaux. Après 12 ans, le premier cycle est terminé. 12 années de plaisir.
  • Une écriture simple, mais qui évolue progressivement tout au long du roman, devenant plus mature ce qui permet d’aborder des sujets sensibles.
  • Des détails époustouflants, sur une monde qui (normalement) n’existe pas.

Le point négatif ?

  • Encore et toujours la numérotation mise en place par les Editions Bayard. Il s’agit du 10ème tome, numéroté 13. Le prochain roman, premier d’un nouveau cycle, sera numéroté 14. Une réelle aberration.

Ma note pour cette lecture : 20/20

Il nous a fallu attendre douze ans pour connaitre le dénouement final de cette série littéraire. C’est avec une certaine tristesse et nostalgie que l’on aborde cette lecture. Joseph Delaney a mis tout en oeuvre pour proposer un roman d’exception. 

Nous avons tous hâte de pouvoir suivre les aventures du nouvel Epouvanteur de Chippenden.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s