Agent Secret – Danielle Steel

couv55918129
Brillant agent secret infiltré dans un cartel de drogue sudaméricain, Marshall Everett rentre précipitamment aux Etats-Unis après la révélation de son identité.
Ariana Gregoy, fille de diplomate, traumatisée après un enlèvement en Argentine, croise son chemin à Paris.
Séduit par la jeune femme, il remarque qu’elle est suivie, la sauve de justesse et fuit avec elle.

 

Auteur : Danielle Steel
Éditions : Presses de la Cité
Genre : Romance, Policier
Année de sortie : 2017

Mon avis :

Nous nous retrouvons aujourd’hui pour une nouvelle chronique sur un roman de Danielle Steel, le deuxième paru cette année. L’auteure nous propose chaque année quatre ouvrages, sans pour autant altérer la qualité de ces derniers.

Si vous êtes un habitué, sachez que ce roman sort totalement du schéma classique de Danielle Steel. Alors que l’amour est habituellement au centre de ces récits, c’est loin d’être le cas dans celui-ci. Elle nous propose une décomposition en trois parties :

  • Marschall, agent de la DAE, voit sa couverture de 3 ans prendre fin. Cette première partie se consacrera à son histoire tant personnelle que professionnelle.
  • Ariana, malgré sa volonté, suit son père, tout jeune nommé ambassadeur en Argentine. Cette deuxième partie se consacre à son départ, son enlèvement, sa libération.
  • Finalement, la troisième partie sera consacrée aux deux personnes qui se rencontre sans vraiment le vouloir (d’ailleurs, sachez que le synopsis est mensonger. En effet, à aucun moment, la surveillance de Marschall ne pas consécutive au fait qu’il ait été séduit).

Malgré une certaine longueur des deux premières parties, Danielle Steel n’aurait pas pu faire autrement. Tout ce qui pourrait sembler superflu au départ a toute son importance par la suite. Ce roman est construit, pas à pas, où le lecteur va, petit à petit, s’immiscer dans la vie de nos deux personnages principaux.

Malgré quelques passages « romantiques », Danielle Steel aborde le côté obscur de l’amour à travers une enquête policière internationale. Les sentiments que l’on a l’habitude de croiser dans ses romans sont absents, ou du moins abordé que très tardivement. Au début, cela déstabilise le lecteur habitué, mais ensuite, on prend un réel plaisir à découvrir autre chose que Danielle Steel = Amour. Le suspense prend le dessus, et lors de la dernière partie, le lecteur est totalement immergé dans l’intrigue.

Presses de la Cité
  • Petite parenthèse si vous lisez ce message : (Pensez à donner suite à vos promesses – Email du 14 mars 2017)
  • La numérotation des chapitres manque de cohérence. Est-ce un choix de l’auteure, une erreur, … ?
    • Première partie : 1 à 6
    • Deuxième partie : 1 à 9
    • Troisième partie : 10 à …

 

Ma note pour cette lecture : 20/20
 

Encore une fois, Danielle Steel garantit quelques heures de lecture, non plus autour d’une romance, mais autour d’une intrigue policière très réussie. Probablement le meilleur roman de l’auteure à ce jour.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s