La dernière larme – Fatou Ndong

couv74933566
Auteur : Fatou Ndong
Éditions : Editions Valentina (via Livraddict)
Genre : Adulte / Fantastique
Année de sortie : 2011
Cette lecture est un partenariat avec l’auteure Fatou Ndong par l’intermédiaire de Livraddict. Je tiens à les remercier d’avoir répondu positivement à ma demande de lire ce roman.

 Synopsis  :

Ces êtres étranges nous ressemblent. Leurs différences ? Ils ont le sang froid, vivent la nuit et se nourrissent de sang humain.

Ce sont des vampires… et ils vivent au nez et à la barbe des Hommes depuis la nuit des temps, dans l’attente de pouvoir sortir de l’ombre.

Selon la légende, le sacrifice des quatre enfants de la prophétie permettra le retour de la reine Adonia. Trois sont déjà morts. Kali est la dernière encore en vie.

Mais la jeune femme ignore tout de ce monde là. Pourtant, une étrange marque en forme de larme est lovée sur sa poitrine.

Le maître de l’Odyssée, chef des vampires, envoie Ethan pour retrouver le dernier enfant de la prophétie afin de le sacrifier.

Et si tout ne se déroulait pas comme prévu ?

Mon avis :

Contrairement à de nombreuses personnes, je n’ai jamais été très attiré par ce genre de roman, le Bit-Lit. Je tiens à me confesser, je n’ai jamais lu Twilight. C’est donc en novice que j’ai abordé cette lecture traitant d’une histoire improbable entre une humaine et un vampire.

Dès le départ, la promesse de l’auteure est prenante. Cette dernière nous propose une intrigue très originale et ce dès les premières pages. Que cela fait grandement plaisir de ne pas avoir à se coltiner des dizaines et des dizaines de pages en guise d’introduction avant d’entrer dans le vif du sujet.

L’auteur nous propose une histoire d’amour impossible entre une humaine et un vampire. Vous pensez immédiatement à Twilight, n’est-ce pas ? Sur le « principe de base », nous retrouvons les traceurs mis en place par Stephenie Meyer. Toutefois, je trouve que Fatou Ndong est parvenue (avec une même idée) à nous propose une histoire totalement inédite et sans la moindre répétition, contrairement à Bella et son charmant vampire (J’ai visionné les 4 films. Excusez-moi, mais il s’agit d’une question perpétuelle : « Bella va-t-elle se transformer pour le beau Edouard ? ».

Ce n’est absolument pas le cas dans ce roman !!! Après 50 pages, je me disais déjà : « Pffff, dans 150 pages, elle sera mariée au vampire, ils auront sauvé le monde ensemble, … » Quel surprise en lisant les 50 dernières pages. Tous les détails se recoupent, tout se met en marche pour nous proposer une fin inattendue et très ouverte. Chère Fatou, si le tome 2 n’existe pas, pourriez-vous me l’écrire ? Rien que pour moi ? S’il-vous-plait :-).

La plume de l’auteure est bluffante. Elle est parvenue, à travers des passages parfaitement écrits, à proposer à ces lecteurs des émotions fortes et véritables. J’ai éprouvé, en à peine 288 pages, la peur, l’angoisse, le frisson, la chair de poule, l’amour, la tristesse, le désarroi, … Les mots utilisés sont très justes et traduisent, à la perfection, la vision de Fatou Ndong.

J’aime terminer sur une touche négative, même si cela n’est pas très habituel. En tant qu’enseignant, j’attends que tout roman soit écrit parfaitement, d’un point de vue orthographe, syntaxe, … Sans avoir prêté une grande attention à chaque mots, j’ai relevé une petite vingtaine de fautes d’orthographe. Exemple : « La fausse aux lions ». Personne n’est parfait et je suis le premier à reconnaitre que j’ai encore besoin du dictionnaire dans ma classe de 6ème, mais je trouve un peu décevant que les éditeurs n’ont rien remarqué (petit reproche aux différents éditeurs du roman). Mais c’est très secondaire.

Les points positifs

  • Le Bit-Lit pullule sur le marché. On en retrouve partout, à toutes les sauces. Fatou Ndong nous propose un ouvrage inédit. 
  • Les deux personnages principaux donnent envie aux lecteurs de s’impliquer directement dans leurs histoires respectives et leur histoire commune.
  • Une écriture légère qui parvient à décrire des émotions très précisément. Pour les plus peureux, ne lisez pas ce roman la nuit.
  • Une fin très inattendue.
  • Une intrigue très prenante.
Le point négatif

 

  • Une petite négligence au niveau de l’orthographe.

 

Ma note pour cette lecture : 19/20
 

Ayant regardé Twilight avant de lire le moindre roman Bit-Lit, je n’ai jamais été attiré par ce genre littéraire. Fatou Ndong m’a prouvé que le sujet était très vaste et sa plume très précise m’a permis de m’immerger totalement dans une romance sanglante. J’ai hâte de lire les autres romans de l’auteure.

Adulte Bit-Lit

Le Parfum des Mots View All →

Benjamin, 30 ans, passionné de lecture

Instituteur primaire dans une école primaire belge d'enseignement spécialisé (enfants avec troubles du comportement)

Ce blog me permet de partager mes appréciations livresques.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

mautamau.wordpress.com/

Des petits mots pour exprimer l'humeur et les impressions d'une jeune active à Paris

📖 Fifty Shades of Books 📖

" Le livre est un morceau de silence dans les mains du lecteur. Celui qui écrit se tait. Celui qui lit ne rompt pas le silence " Pascal Quignard

Et toi tu lis quoi ?

Partager mes lectures au fil des saisons et de mes humeurs. Connaître et découvrir vos lectures. Et surtout rêver, créer, imaginer.

L'Antre Livresque

"Un livre est une fenêtre par laquelle on s'évade." Julien Green

L'invincible été de Lucie

#MonInvincibleEté

BLOG MEXIQUE ROTARY 2016-2017

/World exchanger/FRA-MEX/Ciudad Obregon

%d blogueurs aiment cette page :