Une vie à t’attendre – Alia Cardyn

couv72282450
Auteur : Alia Cardyn
Éditions : Editions Charleston (partenariat Club)
Genre : Adulte / Contemporain
Année de sortie : 2016
Je tiens à remercier Club de m’avoir envoyé ce roman dans le cadre d’un partenariat. Merci de m’avoir accordé votre confiance pour cette lecture. J’espère que ma chronique sera à la hauteur de leurs attentes.

 Synopsis – Présentation de la maison Albin Michel :

« Qui devient-on dans une vie où des parents disparaissent mystérieusement ?

Rose a six ans quand la tragédie se produit. Dans ce quotidien bouleversé, elle grandit avec sa version de l’histoire, ni douce ni porteuse. Qui Rose serait-elle aujourd’hui si elle ne pensait pas qu’ils l’ont abandonnée ? C’est la question que se pose celui qui l’a toujours aimée.

À Bali, seize ans après leur disparition, Rose découvre quelques mots sur un carton. Ils sont les premiers d’un périple essentiel. Comprendre ce qu’il est arrivé à ses parents, tisser un lien puissant avec une mère qu’elle découvre à travers l’écriture, et surtout, commencer à s’aimer. »

Mon avis :

J’aurais pu apprécier cette lecture :

  • Une intrigue bien posée, qui promettait de belles choses. Malheureusement, une fin très prévisible, sans originalité.
  • Une enquête, une quête de la vérité. C’est bien la seule chose qui permettra à ce roman de ne pas recueillir un zéro pointé (même s’il ne s’agit pas vraiment d’une enquête).

Malheureusement, Les Editions Charleston ont fait du mauvais travail avec cette petite jaquette indiquant : « Aussi haletant que Maman a tort, de Michel Bussi. » Le hasard fait très bien les choses. Je viens de terminer ce roman il y a quelques heures seulement.  On se situe à des années lumières de M. Bussi. Je n’aime pas les « publicités mensongères » 😦

  • Alia Cardyn nous propose une lecture hachée, d’une période à une autre, sans aucun sens logique. On a beaucoup de difficultés à se repérer dans l’espace ou dans le temps. Le chapitre comme par une date de 1995, 10 lignes plus tard, le narrateur nous parle d’événements qui se sont produits en 2012 (et ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres.
  • Manque total de cohérence dans les sentiments des personnages d’une page à l’autre.
  • Je n’ai vraiment pas apprécié la plume de l’auteure. On a l’impression de naviguer dans un brouillon, autant pour ses fautes de syntaxes que pour ses incohérences de chapitre en chapitre.
  • Les événements ne sont pas chronologiques. On voyage d’une époque à une autre, sans comprendre le but recherché par l’écrivain.
  • Les personnes ne sont pas attachants. Rose a perdu ses parents à l’âge de 6 ans, mystérieusement disparus. Et l’on s’en fiche totalement, de même que notre héroïne quelques années plus tard. C’est l’intrigue principale du roman pourtant.
  • Le mystère est résolu en quelques lignes à peine. Une grosse déception, très prévisible.

Le point positif

  • Moins de 300 pages
Les points négatifs

 

  • Voir ci-dessus. Contactez moi pour que je vous donne d’avantages.

 

Ma note pour cette lecture : 4/20
 

Lecture très difficile, voire pénible sur la fin. L’avant dernier chapitre suffit à tout le roman. Si vous craquez, lisez les 10 dernières pages et passez à la lecture suivante.

Adulte

Le Parfum des Mots View All →

Benjamin, 30 ans, passionné de lecture

Instituteur primaire dans une école primaire belge d'enseignement spécialisé (enfants avec troubles du comportement)

Ce blog me permet de partager mes appréciations livresques.

2 commentaires Laisser un commentaire

  1. Enfin un avis négatif sur ce livre ! Je me croyais seul au monde !
    Tous les gouts sont dans la nature. Je viens de terminer ce roman qui ne m’a pas enthousiasmé du tout ! Trop habitué à lire des thrillers, je me suis ennuyé avec ce roman. Je n’ai pas aimé la découpe en chapitres relatant des événements qui ont eu lieu à des époques différentes, je n’ai pas apprécié non plus le changement de narrateur.
    Un roman pas très long, mais qui aurait dû être, pour me plaire, beaucoup plus court !

    Aimé par 1 personne

    • Je dois avouer que je me sentais bien seul également.
      Malgré cela, nous étions 20 jury pour célébrer le Prix des lecteurs et les 19 autres en ont décidé autrement. Enfin non, Je me corrige. Seuls les 10 personnes présentes ont pris cette décision.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

mautamau.wordpress.com/

Des petits mots pour exprimer l'humeur et les impressions d'une jeune active à Paris

📖 Fifty Shades of Books 📖

" Le livre est un morceau de silence dans les mains du lecteur. Celui qui écrit se tait. Celui qui lit ne rompt pas le silence " Pascal Quignard

Et toi tu lis quoi ?

Partager mes lectures au fil des saisons et de mes humeurs. Connaître et découvrir vos lectures. Et surtout rêver, créer, imaginer.

L'Antre Livresque

"Un livre est une fenêtre par laquelle on s'évade." Julien Green

L'invincible été de Lucie

#MonInvincibleEté

BLOG MEXIQUE ROTARY 2016-2017

/World exchanger/FRA-MEX/Ciudad Obregon

%d blogueurs aiment cette page :