La mariée était en blanc – Mary Higgins Clark & Alafair Burke

– Désolée d’être un peu en retard , Brett.[…]
– On est soit en retard , soit à l’heure . Dire que vous êtes un peu en retard est la même chose que dire que vous êtes un peu enceinte
51ejf5mjp9l-_sx195_
Auteur : Mary Higgins Clark & Alafair Burke
Éditions : Albin Michel
Genre : Thriller
Année de sortie : 2015

 

Synopsis : «Alors que le mariage d Amanda Pierce doit être célébré en grande pompe à Palm Beach, la jeune femme disparaît en pleine nuit, sans laisser de trace. Cinq ans après, l’enquête est toujours au point mort.
Pour Laurie Moran, productrice de Suspicion, programme de télé-réalité qui reconstruit des cold-cases avec la participation des proches des victimes, cette mystérieuse disparition est un sujet d’émission parfait. Assistée de l’avocat Alex Buckley, elle se lance dans la reconstitution de la nuit où Amanda s’est volatilisée, et réunit autour de la sur d’Amanda -d’une jalousie maladive-, les garçons d’honneur et l’ex-fiancé, aujourd’hui marié à une des demoiselles d’honneur…
Amanda était-elle aussi aimée qu’on l a dit ? Laurie pressent qu’elle aura bien du mal à faire la lumière sur cette affaire…»

 

Mon avis :


Je dois cesser de lire à nouveau le moindre roman de Mary Higgins Clark. A chaque fois, c’est une nuit blanche assurée et à 29 ans, la fatigue est au rendez-vous à la moindre heure de sommeil perdue.

Il s’agit du deuxième roman écrit conjointement par Mary Higgins Clark & Alafair Burke. Il s’agit à nouveau d’une réussite. En effet, j’ai l’impression que les deux auteurs ont appris de leurs erreurs passées :

  1. Il est désormais impossible de deviner qui est le coupable avant les dix dernières pages. Du suspens de la première à la dernière page.
  2. Beaucoup moins de détails. L’émission est mise en marge dès les 50 premières pages (alors qu’il a fallu attendre la moitié du roman pour y parvenir dans le précédent).

Les personnages sont très variés et « réalistes ». Nous rencontrons des traits de personnalités très différents :

  • Le charmeur
  • Le dragueur prudent
  • Le dragueur intrépide
  • L’amoureux
  • La jalouse
  • L’envieuse
  • L’avide

Bref ! Une très bonne lecture comme l’aimeront tous les fans de Mary Higgins Clark. Nous avons du suspens (quoi que moins suffoquent que dans ces premiers romans) qui nous tient à bout de souffle de bout en bout.

Les points positifs

 

  •  Une héroïne que nous avons adoré dans « Les yeux bleus » avec son charmant fils, Timmy. Quel plaisir de retrouver des personnes récurants et très attachants.
  • Du suspense tout au long de la trame principale. Dans ce deuxième roman, il n’est plus possible de déduire qui est le coupable (à moins de tomber au pif dessus).

 

Les points négatifs

 

  • Une certaine monotonie pour ceux qui ont lu les romans de Mary Higgins Clark. Le pire ? C’est que l’on aime ça.

 
 Ma note pour cette lecture : 18/20
 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s