Harry Potter et l’enfant maudit – J.K. Rowling / John Tiffany & Jack Thorne

Je n’ai pas choisi.
Je n’ai pas choisi d’être son fils.
couv27906898
Auteurs : John Tiffany, Jack Thorne & J.K. Rowling
Éditions : Gallimard
Genre : Low Fantasy / Pièce de théâtre
Année de sortie : 2016

 

Synopsis : «La huitième histoire. Dix-neuf ans plus tard. 

 

Être Harry Potter n’a jamais été facile et ne l’est pas davantage depuis qu’il est un employé surmené du Ministère de la Magie, marié et père de trois enfants. Tandis que Harry se débat avec un passé qui refuse de le laisser en paix, son plus jeune fils, Albus, doit lutter avec le poids d’un héritage familial dont il n’a jamais voulu.

 

Le destin vient fusionner passé et présent. Père et fils se retrouvent face à une dure vérité : parfois, les ténèbres surviennent des endroits les plus inattendus.

 

D’après une nouvelle histoire originale de J.K. Rowling, John Tiffany et Jack Thorne, la nouvelle pièce de théâtre de Jack Thorne, Harry Potter et l’Enfant Maudit est la huitième histoire de la saga Harry Potter et la première histoire de Harry Potter officiellement destinée à la scène.

 

La première mondiale de la pièce aura lieu à Londres dans un théâtre du West End le 30 juillet 2016.»

 

Mon avis :



 

La première chose à préciser est qu’il ne s’agit absolument pas du Tome 8 des aventures d’Harry Potter. Cet ouvrage n’est autre qu’une retranscription d’une pièce de théâtre mettant en scène  la suite de l’histoire mythique d’Harry Potter.

 

La trame générale l’histoire a été proposée par J.K. ROWLING. L’histoire elle-même a été écrite par Jack Thorne avec l’aide précieuse de John Tiffany.

 

Ayant déjà lu cette pièce en anglais, j’ai été très désagréablement surpris des nombreux avis mitigés ou négatifs sur ce nouvel « opus ». Les gens qui critiquent estiment qu’il s’agit du tome 8 Et si on considère cet ouvrage comme tel, alors OUI, il a comme un goût d’inachevé.

 

Le texte n’est qu’une succession de dialogue. Plus de long paragraphes mettant en scène le tout, comme c’était le cap pendant 7 tomes. Cette pièce de théâtre est tout simplement sublime ! J’ai eu la chance d’assister à la première représentation et c’est alors que le texte prend tout son sens :-).

 

Lire cette pièce de théâtre implique avoir beaucoup d’imagination pour mettre en scène le tout. Les fanatiques de la première heure seront donc décontenancés par cet ouvrage, où l’on doit construire soi-même la mise en scène de l’histoire.

 

Quel bonheur dans l’enseignement !!! Beaucoup de thèmes peuvent être abordés :

 

– La sensation du rejet paternel (Albus – Harry)

 

– La maltraitance (physique et morale) à l’école (Scorpius notamment)

 

– L’amour (n’en disons pas plus ici)

 

– Et tant d’autres choses à aborder dans une classe (primaire ou secondaire).

 

Je regrette énormément que l’histoire soit si courte. Rowling aurait très bien pu nous pondre une série de 7 nouveaux romans, Non ?!?! Mais comme nous le savons tous, l’auteur ne le souhaite pas et nous sommes contraints de l’accepter :-(.

 

Les points positifs

 

– Une « suite » à Harry Potter qui tient vraiment la route.

 

– Le lecteur construit lui-même. En effet, pas de détails, que des dialogues.

 

– Des personnages très attachants.

 

– Des thèmes adéquats aux jeunes : le rejet, l’adolescence, la peur, le mensonge, l’envie de s’affirmer, … Je m’imagine déjà faire jouer cette pièce de théâtre à mes élèves, en faire des dizaines et des dizaines de leçons sur l’acceptation de soi et des autres, sur la tolérance, l’amour, et bien d’autres choses abordées dans cet ouvrage.

 

Les points négatifs

 

– Aucun pour les lecteurs « ouverts ».

 

– Très nombres points négatifs pour les lecteurs très obtus, borné à une représentation bien précise d’Harry Potter. Mais comme ce n’est pas mon cas, je ne suis mal placé pour les aborder ces points négatifs.

 
Ma note pour cette lecture : 20/20

Cette retranscription de la pièce de théâtre m’a permis de construire par moi-même la mise en scène de cette histoire. J’ai réussi à m’évader du monde trop étriqué d’Harry Potter pendant 4 bonnes heures. Que du plaisir.

 

Le scénario, je le trouve parfait. On n’en demande pas plus pour une pièce de théâtre. Pas de détails superflus impliquent que l’histoire est courte… trop courte.

 

Fortement recommandé aux lecteurs ouverts d’esprit.

 

Moins recommandé aux lecteurs qui se cantonnent à une seule vision du monde d’Harry Potter.

 

Et on n’oublie pas : IL NE S’AGIT PAS DU TOME 8 !!!

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s