Louca, tome 3 : Si seulement – Bruno Dequier

Auteur : Bruno Dequier
Éditions : Dupuis
Genre : Bande dessinée
Année de publication : 2014
 

Synopsis :

Stress maximum pour Louca : il va jouer le match le plus important de l’année, celui qui décidera du sort de l’équipe de foot de l’école !

Et vu ses exploits aussi incroyables qu’inattendus lors de la rencontre précédente, tout le monde attend de lui des miracles contre la redoutable équipe des Condors.

Au premier rang des spectateurs : son petit frère Antin qui l’adore, Julie, la fille dont il est amoureux… et quasi toute l’école.

Ce sera la gloire s’il réussit à qualifier son école, l’humiliation totale s’il échoue en se ridiculisant.

 

Lecture sur Izneo :

Le 22 juin 2020, j’ai fêté mes 33 ans. Par l’intermédiaire de mon opérateur (Orange), j’ai eu droit à trois mois d’abonnement offerts afin d’utiliser la plateforme Izneo. Cette dernière offre, parmi d’autres, la possibilité, moyennement un paiement mensuel, de lire une infinité de bandes dessinées.

Capture d’écran 2020-06-22 à 21.16.20

Ce tableau permet, d’un simple coup d’oeil, de voir à quel point toutes les offres sont intéressantes. A peine 6,99€ pour 10 bandes dessinées (ou mangas, comics…) qui valent, individuellement, plus chères que l’abonnement. Pour les plus grands lecteurs, il suffira de passer à 9,99€ par mois afin de bénéficier de 4000 albums !!!

Mon avis :

Grosse déception pour ce troisième album de la série Louca. Comme je le regrettais déjà dans ma précédente chronique, je trouve que Bruno Dequier soit passé dans la catégorie des auteurs qui soit n’ont plus grand-chose à dire, soit fait désormais partie de la catégorie « le pognon d’abord ».

Outre la diminution progressive du nombre de pages (80 👉  65 👉  56), l’intrigue de l’instant présent s’éternise inutilement. Alors oui, le fait d’intercaler des flashbacks permet d’en connaître davantage sur le passé de Nathan, fantôme de son état, mais cela ne compense pas la volonté de l’auteur de prolonger l’intrigue du « match de l’année » sur trois tomes différents.

IMG_0037

Les points positifs

  • Une intrigue principale originale
  • Cliffhanger à couper le souffle
  • Attachement aux personnages immédiats
  • Flashbacks judicieux et utilisés avec parcimonie

Le point négatif

  • Rythme beaucoup trop lent, « à la Dragon Ball ».
  • Raccourcissement de la bande dessinée. On passe de 80 pages à 65, puis à 56 seulement.
  • L’intrigue de l’instant présent s’éternise

Ma note pour cette lecture : 12/20  

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.