Journal de bord #120 – One Piece, T.69 : SAD – Eiichiro Oda

Je vous retrouve aujourd’hui pour un rendez-vous livresque qui me plait déjà beaucoup, Journal de bord.

Le principe est simple. Il s’agit de vous présenter en quelques lignes, sous la forme d’un journal intime, mes réflexions au sujet d’un livre qui ne se prête pas à une chronique « classique » (format inadéquat, peu de choses à dire, soucis d’éviter les répétitions…)

Capture d’écran 2020-07-08 à 15.01.05

Un premier constat. Ce 69ème volume est bien plus lourd que tous les tomes précédents. Eiichiro Oda l’explique par sa volonté de vouloir proposer 12 chapitres dans cet opus, et ce contre l’avis de son agent éditorial et donc de sa maison d’éditions. Le fait d’avoir deux chapitres supplémentaires et de ce fait, d’une trentaine de pages rend le livre relativement lourd et assez désagréable à tenir en mains.

L’intrigue poursuit son cours et la volonté du mangaka prend tout son sens au moment de refermer de la dernière page du volume. En effet, malgré un sentiment d’être confronté à une intrigue qui avance à grands pas, un simple regard attentif permet de prendre conscience que c’est tout le contraire ! Eiichiro Oda passe d’un personnage à un autre et entraîne les lecteurs dans de multiples sous-intrigues qui avancent par petits pas. Sans cet ultime chapitre, qui juxtapose parfaitement la finalité de chacun d’elles, ce 69ème volume aurait été « gâché » par des montagnes de détails sans importance.

Auteur : Eiichiro Oda
Parution : 2014
Éditions : Glénat
Saga / Arc : Dressrosa / Punk Hazard (4/5)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.