Journal de bord #109 – One Piece, T.58 : L’ère de Barbe Blanche – Eiichiro Oda

Je vous retrouve aujourd’hui pour un rendez-vous livresque qui me plait déjà beaucoup, Journal de bord.

Le principe est simple. Il s’agit de vous présenter en quelques lignes, sous la forme d’un journal intime, mes réflexions au sujet d’un livre qui ne se prête pas à une chronique « classique » (format inadéquat, peu de choses à dire, soucis d’éviter les répétitions…)

Capture d’écran 2020-07-08 à 15.01.05

Ce troisième tome consacré à Marine Ford est le plus brillant des quatre. Tant pour l’avénement de l’homme le plus fort du monde, Barbe Blanche, que par le final extraordinaire qui marque la fin du personnage principal de cet arc. Je suis d’ailleurs agréablement surpris de la manière dont Eiichiro Oda oriente sa série. 

Alors qu’il aurait très bien pu se diriger tranquillement vers une « Happy End » où tous les gentils pirates triomphent, le mangaka n’hésite pas à faire trépasser les personnages les plus importants de One Piece. Un peu comme si, à l’image de Luffy et de son équipage (toujours aux abonnés absents), il souhaitait effectuer une nette cassure entre la première et seconde moitié de son oeuvre. Les pirates vivent une nouvelle aventure dans le nouveau monde tandis que les lecteurs découvrent la nouvelle personnalité des héros qu’ils apprécient tant.

Auteur : Eiichiro Oda
Parution : 2011
Éditions : Glénat
Saga / Arc : Guerre au Sommet /  Marine Ford (3/4)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.