5 minutes forward, T.1 – Hiroshi Fukuda

Auteur : Hiroshi Fukuda
Éditions : Kana
Genre : Manga 
Année de publication : 2020
 

Synopsis :

okyo, Yamato Shiroaya est un lycéen ordinaire qui souffre d’un complexe d’infériorité par rapport à son jumeau, Yûto. Un jour, un mystérieux voyant confie à Yamato un étrange bracelet qui lui permettra d’aller dans le futur puis de revenir dans le présent.

Mais il ne pourra être utilisé qu’une seule fois et sans savoir à quelle date on atterrira ! Incrédule, Yamato se retrouve pourtant projeté dans un avenir incroyable où des statues de bouddhas géantes sont en train de massacrer les humains et menacent la vie de son frère et de ses amis. Le monde a complètement changé !

Yamato s’apprête alors à retourner dans le présent, décidé à tout faire pour empêcher ce massacre. Sauf qu’il se rend compte, au dernier moment, que ce « futur » doit se produire seulement cinq minutes après le moment où il est parti !

Capture d’écran 2020-10-01 à 20.26.16

Cela fait de nombreuses semaines que ce titre est présent dans ma bibliothèque. Sans trop savoir pourquoi, j’avais de grosses craintes vis-à-vis du scénario qui ne me semblait pas suffisamment fort pour dégager une série de 7 volumes. La faute à un résumé et une promotion ratées. Je n’ai pas l’impression que les éditions aient fait assez d’efforts pour mettre en avant une saga qui vaut vraiment le détour.

Je trouve les dessins assez basiques et les personnages sont trop souvent représentés en gros plan, empêchant ainsi toute possibilité de les situer dans l’espace. Les décors sont, quand une grosse tête n’occupe pas la case, très rares et pas très bien réalisés. Alors que je peux comprendre une focalisation sur les personnages, je suis déçu du manque de maîtrise dans les traits de ces derniers. Les proportions sont, en effet, disproportionnées et ils ne transmettent absolument aucun émotion.

Capture d’écran 2020-10-01 à 20.23.35

La plus grande force de ce premier tome, c’est son cliffhanger. L’apparition d’un personnage étonnant – on devine tout de même son identité – qui augure une infinité de possibilités que j’ai hâte de découvrir. S’agissant d’un tome introductif, je n’attendais pas une explosion de « saveurs » dans ce premier volume, mais j’espère pouvoir être surpris par un rebondissement exceptionnel et que les notes des lecteurs ne soient pas représentatives du niveau réel du manga (7/10) ! Sans quoi, il s’agira d’une banale histoire comme on en rencontre tant d’autres.

Capture d’écran 2020-10-01 à 20.23.54

Je n’ai pas réellement accroché à l’intrigue et encore moins au talent de dessinateur du mangaka. Mais je lirais la suite avec plaisir grâce à cette addiction qui s’est installée à la toute fin de premier volume.

Ma note pour cette lecture : 10/20 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.