Dernières lignes #16

En cette année 2021, je tiens à respecter ma résolution non tenue de 2020 de publier d’autres articles que des chroniques littéraires. Cela permettra à mon blog de se diversifier davantage, mais aussi de proposer un contenu plus régulier.

Je vous retrouve aujourd’hui pour un rendez-vous livresque que j’ai créé le 12 janvier 2020 et que j’affectionne pour son côté atypique, Dernières lignes.

Le principe est simple et je vous invite à vous prêter à l’exercice. Chaque dimanche, je vous citerai les dernières lignes d’un livre de ma bibliothèque. Il n’existe aucune contrainte quant au choix du livre, qu’on l’ai déjà lu ou que l’on prévoit de le faire. Il suffit de faire un choix !

Dernières lignes #16

Je termine mon texte, je range mes affaires et je quitte la bibliothèque. Dehors, portées par le mistral, des feuilles jaunies virevoltent dans le soleil d’automne. Je me sens bien. La vie me fait moins peur. Vous pouvez m’attaquez, vous pouvez me juger, vous pouvez me ruiner. J’aurai toujours à portée de main un vieux Bic mâchouillé et un bloc-notes froissé. Mes seules armes. A la fois dérisoires et puissantes.

Les seuls sur lesquelles j’ai toujours pu compter pour m’aider à traverser la Nuit.

couv15773311

La Jeune fille et la nuit – Guillaume Musso

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.