Spirou et Fantasio, T.10 : Les pirates du silence – André Franquin

Auteur : André Franquin
Éditions : Dupuis
Genre : Bande dessinée
Année de publication : 1958
 

Synopsis :

Nom : Spirou.

Professions : groom au Moustic-Hôtel, puis coureur d’aventure.

Age : né le 21 avril 1938 à Marcinelle (Belgique).

Signes particuliers : vêtu d’un costume rouge à boutons dorés et coiffé d’un calot.

Spirou et Fantasio sont en reportage à Incognito City. Une bande de malfaiteurs a l’intention de piller la ville grâce au gaz soporifique inventé par Champignac.

Izneo — Wikipédia

Le 22 juin 2020, j’ai fêté mes 33 ans. Par l’intermédiaire de mon opérateur (Orange), j’ai eu droit à trois mois d’abonnement offerts afin d’utiliser la plateforme Izneo. Cette dernière offre, parmi d’autres, la possibilité, moyennement un paiement mensuel, de lire une infinité de bandes dessinées.

Capture d’écran 2020-06-22 à 21.16.20

Ce tableau permet, d’un simple coup d’oeil, de voir à quel point toutes les offres sont intéressantes. A peine 6,99€ pour 10 bandes dessinées (ou mangas, comics…) qui valent, individuellement, plus chères que l’abonnement. Pour les plus grands lecteurs, il suffira de passer à 9,99€ par mois afin de bénéficier de 4000 albums !!!

Capture d’écran 2020-07-10 à 21.48.30

Encore une fois, je suis conquis par cet album de Franquin. Il arrive, avec une facilité déconcertante, à proposer une intrigue complexe, réfléchie et parsemée de nombreux gags tant subtils qu’hilarants.

On remarque, chez l’auteur, cette volonté de vouloir se détacher des personnes qui ne sont pas les siens (Spirou et Fantasio) en proposant ses propres personnages qui sont d’une importance capitale dans la résolution de l’enquête journalistique.

IMG_0236

Bizarrement, le manque de précisions dans l’arrière plan est nécessaire pour concentrer le regard du lecteur sur les personnages et l’intrigue elle-même. Suis-je le seul à ne pas être charmé par les bandes dessinées modernes qui préfère le paraître à la qualité ?

J’ai également été surpris par le dénouement final. Ou du moins, par les 15 planches qui suivent et qui proposent une autre intrigue, courte, mais inédite et inattendue. Je suis passé à côté, comme beaucoup d’autres, par le titre qui annonce clairement les deux aventures. La seconde aurait bien mérité un album à part entière, car elle n’est pas entièrement exploitée.

IMG_0237

 

Capture d’écran 2020-07-11 à 22.09.21

 

Les points positifs

  • Une première intrigue bien écrite, cohérente et addictive.
  • Les apparitions du Marsupilami et du Comte de Champignac
  • Humour subtil et hilarant.
  • Franquin recycle ses créations. Une pure merveille.

Le point négatif

  • La deuxième intrigue passe inaperçue et n’est pas à la hauteur de ce que l’on a l’habitude.

Ma note pour cette lecture : 19/20 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.