Louca, tome 2 : Face à face – Bruno Dequier

Auteur : Bruno Dequier
Éditions : Dupuis
Genre : Bande dessinée
Année de publication : 2013
 

Synopsis :

Entre Louca, l’ado maladroit qui cherche à séduire Julie, la fille de ses rêves, et Nathan, son coach-fantôme, qui cherche à savoir comment il est mort, va se nouer une solide amitié.

Mais le match de la dernière chance pour l’équipe de Louca approche. Et c’est ce moment que choisit Nathan pour le laisser tomber !

Louca arrivera-t-il à briller sans Nathan ? Nathan découvrira-t-il ce qui se cache derrière sa mort mystérieuse ?

 

Lecture sur Izneo :

Le 22 juin 2020, j’ai fêté mes 33 ans. Par l’intermédiaire de mon opérateur (Orange), j’ai eu droit à trois mois d’abonnement offerts afin d’utiliser la plateforme Izneo. Cette dernière offre, parmi d’autres, la possibilité, moyennement un paiement mensuel, de lire une infinité de bandes dessinées.

Capture d’écran 2020-06-22 à 21.16.20

Ce tableau permet, d’un simple coup d’oeil, de voir à quel point toutes les offres sont intéressantes. A peine 6,99€ pour 10 bandes dessinées (ou mangas, comics…) qui valent, individuellement, plus chères que l’abonnement. Pour les plus grands lecteurs, il suffira de passer à 9,99€ par mois afin de bénéficier de 4000 albums !!!

Mon avis :

Les premières pages nous en apprennent un peu plus sur ce mystérieux Nathan, coincé dans son lycée bien des années après son décès. Je trouve cela judicieux, de la part de l’auteur, de distiller ces informations capitales d’une manière aussi subtile.

IMG_0032

Outre l’intrigue principale, on prend un immense plaisir à découvrir les nombreux gags consécutifs à la maladresse de notre héros préféré. Ce dernier est bien plus humain que les séries habituelles où l’identification semble une évidence alors que la pitié aurait pu submerger le lecteur. Je vous laisse admirer cette place où Louca tente une astuce de dernier recours pour ne pas assumer son dessin médiocre.

IMG_0035

Alors que Louca semble être le héros de cette bande dessinée, je trouve que son binôme manque de présence dans ce deuxième ouvrage. Malgré les quelques éléments de réponses apportés sur sa condition de fantôme, il n’intervient qu’à de rares occasions, souvent cocasses.

IMG_0036

Vous vous rappelez des épisodes de Dragon Ball Z ? 15 minutes de rappel, 5 minutes de génériques pour un épisode de 22 minutes. C’est un peu la même impression dans ce deuxième album où, malgré une addiction totale, le lecteur comprend rapidement qu’il se fait clairement avoir par Bruno Dequier.

Les points positifs

  • Une intrigue principale originale
  • Cliffhanger à couper le souffle grâce à un raccourcissement (80 à 65 pages)
  • Attachement aux personnages immédiats
  • Belles perspectives pour les prochains volumes

Le point négatif

  • Rythme un peu lent « à la Dragon Ball ».

Ma note pour cette lecture : 19/20  

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.