The Quintessential Quintuplets, T.7 – Negi Haruba

Auteur : Negi Haruba
Éditions : Pika
Genre : Manga / Shōnen
Année de publication : 2021
 

Synopsis :

Fûtarô Uesugi fait le constat amer qu’il manque d’expérience pour arriver à redresser la barre concernant les résultats scolaires des sœurs Nakano. Face à ses propres lacunes, il décide de démissionner.

C’était compter sans l’entêtement des quintuplées qui décident de quitter leur duplex de luxe pour vivre dans un appartement décrépi dans l’unique but de pouvoir garder leur professeur.

De quoi redonner l’envie à Fûtaro d’aller au bout de sa mission, et il semble plus déterminé que jamais !

Capture d’écran 2020-07-26 à 10.51.49

Cette série comptera finalement 14 volumes. Je dois donc vous avouer qu’après les cinq premiers tomes (tous des coups de coeur), que j’avais quelques craintes d’être confronté à une intrigue qui n’avance pas vraiment où les études des jeunes filles servent de prétexte afin de retarder le nom de celle que le jeune héros « prendra » pour épouse.

Ce n’est pourtant pas ce que j’ai ressenti pendant la lecture de ce septième volume. J’ai, une fois de plus, été subjugué par l’intrigue émouvante et authentique proposée par Negi Haruba. J’apprécie beaucoup le rôle de confident que nous confie le mangaka où nous avons toutes les clés en main tandis que les cinq soeurs tombent, l’une après l’autre, amoureuse du jeune Fûtarô qui, lui, est totalement hermétique aux allusions sentimentales.

Il s’agit d’une série qui me touche en plein coeur, car elle propose de suivre une intrigue, quoique commune, qui parvient à mettre en scène des sentiments authentiques et de réelles personnalités atypiques. Je prend beaucoup de plaisir aux côtés de chacun de personnages comme s’ils faisaient maintenant partie de ma famille. Je suis d’ailleurs convaincu que Negi Haruba ne sait pas encore qui sera l’heureuse élue… même si j’espère secrètement que ce sera Miku 💖

Ce que j’apprécie aussi dans ce shonen, c’est l’absence de ecchi. Malgré quelques plans croustillants, cela reste une oeuvre respectueuse du corps féminin, ce qu’il est très rare de rencontrer depuis plusieurs décennies. Espérons que ce choix éditorial se poursuivre jusqu’au dernier volume.

Ma note pour cette lecture : 20/20  Coup de coeur 💖 💖 💖 💖 💖 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.