Mist Gears Blast, T.2 – Hajime Tanaka et Yoichi Amano

Auteurs : Hajime Tanaka / Yoichi Amano
Éditions : Delcourt Tonkam
Genre : Manga / Shonen
Année de publication : 2021
 

Synopsis :

Le « Jour du purgatoire », une mystérieuse brume est apparue partout sur la planète, entraînant la transformation des animaux en monstres. Les seuls humains ayant survécu sont ceux qui ont pu se réfugier sous terre. 70 ans ont plus tard, la brume mortelle est toujours là. Nagi, une jeune orpheline, va s’associer au Projet Mist Gear afin de découvrir les origines de la brume et d’y mettre fin.

Capture d’écran 2021-02-02 à 13.20.04

Découvrez enfin le dénouement du combat mené par l’humanité contre le mystérieux brouillard qui a ravagé le monde !!

Je reste sans voix. Les personnes responsables de cette publication chez Delcourt/Tonkam n’ont pas lu ce deuxième et dernier volume de la série. Cette phrase mensongère, présente en quatrième de couverture, met en avant la qualité très moyenne de la maison d’édition française qui, une fois encore, propose des séries sans trop savoir de quoi il en retourne vraiment.

  1. Malgré la promesse d’enfin découvrir le dénouement, sachez que les deux seuls tomes de la série ont été publié le même jour de la même année ! Il n’y a donc eu aucune attente de la part du lecteur français. Je suis donc très surpris que l’on annonce, dès le départ, qu’il s’agissait d’une suite très attendue.
  2. Les éditions Delcourt/Tonkam annonce le dénouement du combat mené par l’humanité contre la brume toxique qui sévit à la surface de la terre. Le gros problème de cette annonce, c’est que la série a été interrompue et qu’il n’y aucune fin (dans la version manga), ni même les prémices d’un combat entre l’humanité et ce mystérieux brouillard. Rien. Nada. Quedal !!!

Vous pouvez lire la suite de l’histoire dans le roman épilogue – uniquement en japonais – disponible sur le site officiel

Magnifique contradiction !!! Les mangakas, à plusieurs reprises, précisent que l’intrigue se poursuit ailleurs suite à l’interruption de la version manga… Bien entendu, les éditions Delcourt/Tonkam n’ont pas oublié d’indiquer autant de fois que cette continuité était uniquement disponible dans la langue japonaise…

Cela sera peut-être sévère de ma part, mais j’espère que vous ne vous lancerez pas dans cette série qui ne vaut vraiment pas la peine d’être lue. Contrairement à l’éditeur japonais, vous tomberez sur une oeuvre incomplète et très mal vendue par une maison d’édition française qui, à l’aide d’un honteux mensonge en 4ème, espèrent rentabiliser l’achat d’une licence complètement ratée.

Ma note pour cette lecture : 3/20  

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.