La réflexion citoyenne du mercredi #1

Je vous retrouve aujourd’hui pour un nouveau rendez-vous hebdomadaire sur le blog. Comme vous en avez probablement tous entendu parler, l’année 2020 fut marquée par une crise sanitaire ayant eu pour principale conséquence de changer notre mode de vie. Et même si certains d’entre vous ont appris que le fait de se laver les mains fait partie de l’hygiène de base [c’est dingue le nombre d’individus qui contestent cette simple règle], la majorité d’entre-nous avons tout mis en oeuvre pour sortir de cette situation le plus rapidement possible en se protégeant soi-même, mais surtout en protégeant les autres. 

Ce nouveau rendez-vous à pour volonté de vous proposer des textes courts afin de pousser à la réflexion citoyenne. Car malheureusement, l’apparition du vaccin aura pour conséquence un retour massif aux mauvais comportements où, malgré un retour des interactions sociales, l’individualisme reprendra le dessus indéniablement. 

La réflexion citoyenne du mercredi #1

Pourquoi le ciel est loin ?


Au temps jadis de jadis, le ciel était à portée de nos mains, et c’était quelque chose de merveilleux. En effet, les hommes n’avaient pas besoin de travailler pour se nourrir. Quand ils avaient faim, ils attrapaient un petit bout de ciel et ils le mangeaient.

Mais un jour, le ciel se fâcha car les hommes ne le respectaient plus. Ils se coupaient souvent de grands morceaux de nuage ou de Lune qu’ils ne finissaient même pas et qu’ils jetaient aux ordures.

Le ciel les avertit : s’ils continuaient à le gaspiller, il s’en irait !

Les hommes, un peu impressionnés, lui prêtèrent à nouveau attention. Mais les années passèrent et l’avertissement du ciel ne fut plus qu’une lointaine parole.

Un jour, une femme vorace se coupa un énorme morceau de ciel. Elle en mangea toute la journée, mais elle ne parvient pas à le terminer. Elle appela son mari, mais il ne put pas le finir lui non plus. Elle appela alors toutes ses amies et tous les villageois, mais rien n’y fit… En désespoir de cause, ils jetèrent discrètement ce qu’il en restait aux ordures.

Or, le ciel avait tout vu et sa colère était sans pareille. Il s’éleva aussitôt très haut, très haut, très haut… et il disparut à la vue des hommes. C’est depuis ce temps que les hommes doivent cultiver le sol et travailler pour se nourrir.

D’après un conte africain

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.