Food Wars ! T.4 – Yuto Tsukuda et Shun Saeki

Auteurs : Yuto Tsukuda / Shun Saeki
Éditions : Delcourt / Tonkam
Genre : Manga / Shōnen
Année de publication : 2014
 

Synopsis :

Pour éviter l’expulsion de Mégumi, Soma lance un duel des chefs au talentueux Shinomiya, un ancien élève formé à l’académie. Dans l’ombre, Dôjima a bien l’intention de les pousser dans leurs derniers retranchements. Soma réussira-t-il à se surpasser pour survivre parmi les plus grands ?

 

Capture d’écran 2020-07-31 à 23.10.05

Ca y est ! La licence démarre enfin avec le tout premier volume complet !!! En effet, contrairement aux trois premiers (où l’on payait 7€ pour 150 pages), il n’y pas une seule page consacrée à un autre manga ce qui permet à l’intrigue d’avancer à pas de géant.

C’est toujours un immense plaisir de retrouver le personnage principal qui, une fois encore, véhicule des valeurs très proches de celles qui me sont chères. L’identification permet alors une immersion totale dans un univers atypique et que mon estomac affectionne de plus en plus. Cependant, je regrette que les épreuves de cuisine soient bâclées aussi rapidement, un peu comme s’il suffit de 5 minutes pour cuisiner un plat trois étoiles qui nécessite 3 heures de préparation.

Capture d’écran 2020-08-06 à 21.42.22

Je ressens toutefois une certaine lassitude s’installant chez le dessinateur. Les dessins sont légèrement moins précis et les blancs prennent le dessus sur les décors qui, pourtant, étaient sublimes dans les précédents volumes.

Cela reste une série coup de coeur dont j’ai hâte de connaître la suite du parcours de notre jeune héros, mais aussi de ses camarades (et de son rival) qui commencent à obtenir beaucoup de sympathie de ma part.

Capture d’écran 2020-08-06 à 21.42.36

Les points positifs

  • Une intrigue principale addictive.
  • Les auteurs abordent des sujets actuels qui placent l’humain en haut de la chaîne de l’hypocrisie.
  • Quelques touches d’humour parfaitement maîtrisées.
  • Les intrigues secondaires permettent de découvrir les personnages progressivement autour de belles valeurs humaines et sportives.

Le point négatif

  • Les décors sont de moins en moins présents et laissent la place à des blancs inutiles.

Ma note pour cette lecture : 19/20 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.