Unsung Cinderella, T.1 – Mamare Arai

Auteur : Mamare Arai
Éditions : Meian
Genre : Manga 
Année de publication : 2021
 

Synopsis :

Parce qu’il n’y a pas que les médecins qui peuvent aider les malades !

Midori Aoi est pharmacienne hospitalière depuis maintenant deux ans. Énergique et motivée, elle prend son travail très à coeur, mais est également frustrée de ne pas pouvoir aider plus directement les patients.

Du fait de sa profession, elle se retrouve systématiquement en second plan, derrière les médecins, alors qu’elle est habitée par la même volonté que ces derniers : aider les patients. Elle passe par conséquent beaucoup de temps avec chacun d’entre eux, ce qui lui vaut régulièrement des remontrances de sa hiérarchie, sans pour autant entamer sa détermination !

Bien qu’ils jouent un rôle secondaire, ils constituent le « dernier rempart » qui protège notre quotidien.

Capture d’écran 2021-01-16 à 22.37.32

Cette fois, nos investigations nous conduisent jusqu’au centre hospitalier Yorozu de Unsung Cinderella. L’œuvre de Mamare Arai met en place une galerie de personnages intéressante et il est donc grand temps de faire un tour d’horizon des employés de ce lieu.

Midori : La pharmacienne au grand cœur.

MidoriQue dire sur Midori, si ce n’est qu’elle est telle une pile électrique au sein de son service. En tant que pharmacienne hospitalière, la jeune femme ne cesse de se battre chaque jour pour venir en aide aux patients dont elle a en charge les prescriptions. Allant même jusqu’à dépasser le cadre de son travail, il lui arrive souvent d’entrer en conflit avec les médecins qui prennent leur métier un peu trop à la légère. Elle sait mieux que quiconque que leur devoir est de faire en sorte que chaque personne puisse ressortir guérie. A ses yeux, cela ne signifie pas uniquement trouver le bon traitement. Il faut aussi pouvoir dépasser le simple cadre formel du travail pour essayer de mieux cerner la personnalité, mais aussi l’histoire de chacun. Elle peut donc sembler être un peu bizarre, surtout au vu de ses échanges houleux ou de son comportement parfois enfantin. Cependant, tous ceux qui la côtoient au quotidien sont heureux de pouvoir la compter dans leurs rangs tant elle apporte une vitalité et une bienveillance rafraîchissante. En plus de ça, c’est une fine connaisseuse de la majorité des médicaments dont elle a la charge à un tel point que cela épate même ses collègues qui la voient comme une obsédée de ce boulot. Malheureusement, son quotidien pèse aussi sur elle et Midori se demande alors si elle suit le bon chemin. Une pharmacienne qui ferait tout son possible pour redonner le sourire aux gens.

Seno : Le vétéran grognon.

SenoL’homme répondant au nom de Seno s’avère être l’un des supérieurs de Midori. Cet individu semble insondable pour la plupart de ses collègues de travail qui ont l’impression d’avoir en face d’eux un mur de glace. Cependant, derrière sa mine renfrognée et son air froid se cache un pharmacien qui met un point d’honneur à établir la bonne prescription même si cela peut aller à l’encontre des directives des autres médecins. S’il est souvent en train de se quereller ou de se chamailler avec Midori, il sait pertinemment ce qu’elle ressent pour ce boulot. Elle est un peu ce qu’il était autrefois à son arrivée en ce lieu. Peu importe ce qu’il fallait faire, rien ne compte plus à ses yeux que de sauver une vie même si cela doit blesser l’ego de certains. D’ailleurs, c’est peu après sa prise de fonction dans cet hôpital que de nombreuses mentalités se sont mises à changer. Là où autrefois les pharmaciens étaient considérés comme un rouage négligeable qui devait savoir rester à sa place, se trouve maintenant un travail d’équipe entre les différents services. Même si la route semble encore longue pour faire comprendre l’utilité de travailler main dans la main pour certains, Seno continue de veiller au grain. Rien ne le fera dévier de sa voie et puis il faut dire que son quotidien est maintenant encore plus mouvementé avec l’arrivée de cette nouvelle. Un ours irritable facilement, mais qui possède un grand cœur.

Kariya​ : La femme d’acier.

KariyaKariya est celle qui gère la pharmacie de l’hôpital et on ne peut pas dire qu’elle soit très appréciée par ses collègues. Ce n’est nullement concernant son travail étant donné qu’elle met un point d’honneur à tout diriger d’une main de maître. C’est justement par rapport à ses directives parfois difficiles et surtout son tempérament glacial que les autres préfèrent éviter de la contrarier. Il suffit de demander à Midori pour comprendre à quel point il vaut mieux ne pas être dans sa ligne de mire. Celle que l’on qualifie de “femme d’acier” est une véritable experte et ne supporte pas que l’on déroge aux règles. Si l’intérêt du patient est toujours au cœur de ses préoccupations, elle n’a que faire des bavardages inutiles avec eux. A ses yeux, tout doit aller très vite surtout qu’elle n’a à ses ordres qu’une équipe réduite. Malgré tout, les gens ont aussi une grande confiance en elle étant donné que rien ne semble pouvoir échapper à son attention. Une virtuose de la gestion des stocks et des médicaments qui n’a aucun problème à bousculer les conventions établies même si cela peut engendrer la grogne chez les médecins plus anciens. Avec un tel maître à bord, on peut donc se demander jusqu’où ira ce service qui semble particulièrement mouvementé. La pharmacie risque fort de briller d’un éclat inédit et de faire trembler les fondements de cet établissement.

Toyonaka ​: Le sourire des urgences.

ToyonakaLa jeune femme répondant au nom de Toyonaka est membre du personnel des urgences. Si son rôle consiste à devoir être prête à agir à tout moment et surtout à croiser des cas graves, cette demoiselle n’en perd pas pour autant sa joie de vivre. Toujours souriante et aimant s’amuser, elle semble beaucoup apprécier Midori pour ces petites réprimandes à l’égard de la hiérarchie. Elle semble aussi bien estimer Seno dont elle connaît quelques épisodes de son passé au sein de cet établissement. Si au départ elle était du genre à revendiquer que chacun devait savoir où était sa place, sa vision a bien changé au cours des années. C’est en voyant le travail des pharmaciens qu’elle a compris qu’ils avaient eux aussi un grand rôle à jouer dans le processus de guérison des patients. D’ailleurs, elle n’hésite plus à dire que le meilleur endroit de l’hôpital est la pharmacie tant elle trouve que l’équipe actuelle symbolise à la perfection ce que doit représenter le corps médical. Outre son caractère bien jovial, Toyonaka est aussi très douée pour réagir quand il faut gérer une situation de crise. Avec toute son expérience face à la mort possible des malades, elle sait maintenant faire preuve d’un grand sang-froid et d’une importante réactivité. Celle qui ne perd jamais son sourire est prête à tout donner pour pouvoir sauver les vies qui se présentent à elle.

Capture d’écran 2021-01-16 à 22.36.01

J’attends toujours les nouvelles licences des éditions Meian avec une impatience très mal dissimulée malgré l’avortement d’un partenariat consécutif à la crise sanitaire que nous connaissons depuis près d’une année. Je possède tous les titres de leur catalogue et suis toujours autant bluffé par la qualité visuelle et physique de leurs ouvrages. Il s’agit de véritables objets de collection qui méritent une place centrale dans toute bonne mangathèque.

Capture d’écran 2021-01-16 à 22.45.48

Je suis impressionné par la qualité des planches. Le mangaka possède un don qui permet de donner vie à ses personnages dans un environnement parfaitement représenté. Il n’est pas question des habituels gros plan sur fond blanc auxquels nous sommes habitués depuis de nombreuses années dans les séries à succès, mais bien de placer les protagonistes dans un contexte réaliste. A travers les courtes histoires scénarisées par un conseiller médical, Hiromitsu Tomino, je suis devenu l’un des pharmaciens de cet hôpital. J’ai d’ailleurs été très surpris d’apprendre qu’il existait des pharmacies au sein des établissements de soin au Japon, ce que nous n’avons pas en Europe. Pour vous en convaincre, essayez de dénicher dans un hôpital les médicaments que votre médecin vient de vous prescrire…

Capture d’écran 2021-01-16 à 22.46.06

Je me suis immédiatement attachée à l’héroïne de cette série qui, à l’image de Cendrillon, se donne corps et âme dans son métier indépendamment des nombreux bâtons qui lui sont mis dans les roues. Et même si la condition des pharmaciens n’est pas aussi facile que dans nos contrées, je prend conscience que la mesquinerie des patients est identique que l’on soit au Japon ou en France. N’êtes-vous pas choqué que certains considèrent la pharmacie comme une simple boutique remplies de vendeurs et vendeuses ? trouvez-vous cela irresponsable qu’un Pharmacien remette en cause le traitement d’un patient ? Bien entendu, et moi aussi (avant la lecture de ce premier volume), nous n’avons pas énormément de respect pour ce métier où Internet délivre aux hommes et femmes que nous sommes plus de connaissances qu’un métier qui nécessite 6 à 9 années d’études universitaires (en fonction de la spécialisation choisie)…

Capture d’écran 2021-01-16 à 22.46.19

Foncez découvrir ce nouveau chef-d’oeuvre des éditions Meian. Vous passerez un bon moment aux côtés d’une héroïne joviale et qui démontrera à plus d’un lecteur que chaque échelon du monde médical possède une importance capitale dans la survie des patients qui se confrontent quotidiennement à la maladie. Savez-vous que 60.000 ordonnances sont modifiées tous les jours par des pharmaciens qui évitent, ainsi, de nombreux accidents médicaux potentiels ?

Ma note pour cette lecture : 20/20 

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.