Jeux de miroirs – E.O. Chirovici

Auteur : E.O. Chirovici
Éditions : Les escales
Genre : Thriller / Policier
Année de publication : 2017
 

Synopsis :

Un agent littéraire, Peter Katz, reçoit un manuscrit intitulé Jeux de miroirs qui l’intrigue immédiatement. En effet, l’un des personnages n’est autre que le professeur Wieder, ponte de la psychologie cognitive, brutalement assassiné à la fi n des années quatre-vingt et dont le meurtre ne fut jamais élucidé.

Se pourrait-il que ce roman contienne des révélations sur cette affaire qui avait tenu en haleine les États-Unis ?

Persuadé d’avoir entre les mains un futur best-seller qui dévoilera enfin la clef de l’intrigue, l’agent tente d’en savoir plus. Mais l’auteur du manuscrit est décédé et le texte inachevé.

Qu’à cela ne tienne, Katz embauche un journaliste d’investigation pour écrire la suite du livre. Mais, de souvenirs en faux-semblants, celui-ci va se retrouver pris au piège d’un maelström de fausses pistes.

Mon avis :

Alors qu’il s’agit de l’un de mes genres de prédilection, je ne parviens jamais à dégager un peu de temps pour m’y consacrer par le simple fait que j’ai ce besoin de silence absolu afin de pouvoir être immergé totalement dans l’intrigue et ressentir l’angoisse grandissante des différents personnages au fur et à mesure que l’enquête avance.

Dans le cadre de mon challenge Tour du monde littéraireje suis tombé par hasard sur  cet auteur roumain, E.O. Chirovici et qui a totalement remis en doute ma certitude que ce genre est exclusivement réservé aux auteurs américains. C’est d’ailleurs la première fois que je retrouve cet côté immersif et addictif que l’on ne rencontre habituellement pas auprès des auteurs européens.

Alors que je préfère une alternance régulière de narrateurs, l’auteur nous propose un texte inédit, subdivisé en trois parties et chacune consacrée à un personnage qui, à sa manière, fait avancer l’intrigue.

Cette dernière est maîtrisée et où rien n’est laissé au hasard. L’auteur est très intelligent et force son lecteur à se diriger vers de fausses pistes sans jamais envisager une seule seconde le scénario proposé dans le dénouement final. Ce dernier est inattendu, bluffant où, une fois encore, E.O. Chirovici s’écarte des habituelles boucheries.

Les points positifs

  • Le lecteur est le confident des trois narrateurs à qui ils se confient.
  • Une intrigue palpitante, à couper le souffle.
  • Dénouement final inattendu.

Ma note pour cette lecture : 20/20 Coup de coeur 💖 💖 💖 💖 💖 

Quelques chroniques d’autres blogueurs :

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.