Astérix, tome 4 : Astérix Gladiateur – René Goscinny / Albert Uderzo

Auteurs :  René Goscinny et Albert Uderzo
Éditions : Hachette
Genre : Bande-dessinée
Année de publication : 2001 (Réédition de 1964)
 

Synopsis :

Assurancetourix est capturé par les Romains et ses camarades partent immédiatement à son secours en dévastant un des camps romains implantés autour du village.

Ils découvrent ensuite qu’il a été offert en cadeau à Jules César et que ce dernier l’a destiné à servir de repas pour les lions dans les arènes.

Astérix et Obélix décident de partir pour Rome afin de le délivrer et s’introduisent dans le monde des gladiateurs à cette occasion.

Mon avis :

Alors que nous gardons tous en mémoire le village des irréductibles et tous ses habitants, on (re)découvre un Astérix qui voyage aux quatre coins du monde. On remarque une évolution positive des dessins (même si déjà très proches de l’aspect définitif), mais aussi de l’intrigue qui s’affine davantage et ne s’éternise pas autant dans les détails utiles que les trois précédents opus.

Résultat de recherche d'images pour "Astérix gladiateur"

Nous te souhaitons une bonne route cher Assurancetourix … Mais pourquoi diable Astérix et Obélix volent au secours de Christophe Maë du pire chanteur de l’histoire de la musique ? Cette BD est très avant-gardiste où nos héros n’hésitent pas à se lancer corps et âme dans le sauvetage de celui que tout le monde aime détester. N’est-ce cette même valeur que nous essayons d’inculquer à nos élèves et nos enfants ? Donner sans recevoir en retour ? Une petite piqure de rappel est nécessaire auprès de certains parents…

Massilia des mes amouuuuuuuuuuuuurs …

Résultat de recherche d'images pour "Astérix gladiateur"

La bande dessinée Astérix est le meilleur moyen d’introduire certaines notions historiques de manière ludique et humoristique. Certains n’accrocheront peut-être pas mais la majorité des jeunes lecteurs sont émerveillés par cette période de l’histoire tandis que les adultes consulteront à coup sûr Internet avant de vérifier certaines références (Brutus a-t-il vraiment assassiné César ?).

 

Les points positifs

  • Une intrigue qui se peaufine.
  • Humour simple et efficace.
  • Nombreuses allusions historiques qui permet d’avoir des connaissances aux jeunes lecteurs ludiquement.

Le point négatif 

  • Le manque de « cohérence » dans le village gaulois. Les personnages changent de physique, d’emplacement ou même encore de rôle dans l’histoire. Le plan large du banquet final ne nous permet pas de reconnaitre plus de 5 personnages.

Ma note pour cette lecture : 18/20

Chroniques d’autres blogueurs :

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.