« Les chouettes rencontres de Bélavie » de Louise Roy et Claire Gendron

Editions de l’Apothéose, illustrations de Claire Gendron, août 2019, 36 pages, 20 $

Volume 1 « Le bestiaire »

Présentation de l’éditeur: « Bélavie est une petite abeille très curieuse. Pour satisfaire son appétit de connaissances, elle n’hésite pas à partir à l’aventure. Dans cet album, elle revient d’un voyage autour du monde au cours duquel elle a fait la connaissance de plusieurs nouveaux amis. Elle nous les fait connaître au moyen de vingt-six historiettes illustrées. Chacune d’elle met en relief, sous forme humoristique, une caractéristique animalière. »

Volume 2 « Les oiseaux »

Présentation de l’éditeur:  » Pour le deuxième album de la série Les chouettes rencontres de Bélavie, notre petite abeille curieuse fait une incursion dans le monde des oiseaux. Elle nous fait découvrir trente oiseaux nicheurs du Québec à l’aide d’illustrations et d’échanges qui soulignent, avec humour, certains de leurs traits singuliers

Mon avis

« Les chouettes rencontres de Bélavie » se décline pour le moment en deux volumes. Le premier, nommé « Le bestiaire », nous fait voyager à travers le monde à la rencontre de la faune emblématique de tous les continents. Chaque lettre de l’alphabet correspond à un animal. J’ignorais l’existence de certains d’entre eux donc c’était une belle découverte! Le second présente les différentes espèces d’oiseaux vivant au Québec. Là encore, j’ai appris beaucoup de choses.

Pourquoi ce titre, « Les chouettes rencontres de Bélavie » vous demandez-vous peut-être? Sachez que ce nom n’a pas été choisi au hasard, c’est celui de la petite abeille bleue qui sera notre guide dans les deux albums. Son nom est né d’une belle histoire mais il serait dommage de la dévoiler ici. Que ce soit pour « Le bestiaire » ou « Les oiseaux », Louise Roy et Claire Gendron ont utilisé pour « Les chouettes rencontres de Bélavie » les mêmes techniques. À savoir, des illustrations peintes à l’acrylique sur des panneaux d’isorel accompagnées d’anecdotes ludiques ou humoristiques.

J’ai beaucoup aimé les deux albums, les peintures sont vraiment superbes. Elles sont réalistes et les couleurs chatoyantes apportent un plus. C’est la première fois que je lis ce type d’ouvrage, je trouve l’idée des auteures vraiment très originale. Le but principal de ces deux dames est d’offrir un moment de lecture privilégié entre petits-enfants grands parents, je trouve l’intention très belle.

Dommage que « Les chouettes rencontres de Bélavie » ne soient pas disponibles dans les librairies belges (ces deux livres sont édités au Canada). Si vous avez l’occasion de les commander, n’hésitez pas car ils en valent vraiment la peine!

 

~Melissande~

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.