Framboise et volupté – Pascale Leconte et Martin Trystram

Auteure / Illustrateur : Pascale Leconte / Martin Trystram
Éditions : Stellamaris
Genre : Jeunesse / Romance / Nouvelles
Année de publication : 2015
 

Synopsis :

Prenez un chaudron, mettez-y trois bulles de savon, un soupçon de chlore, une plume de corbeau, un morceau d’étoffe et deux lucioles scintillantes, remuez le tout avec passion, vous obtiendrez ce recueil de nouvelles fantasques et gourmandes !

 

Remerciements :

Je remercie chaleureusement Pascale Leconte d’avoir eu l’amabilité d’accepter ma demande d’obtenir Framboise et volupté via la plate-forme Simplement.Pro. Il s’agit de notre deuxième partenariat qui, j’espère, ne sera pas le dernier.

 

Mon avis :

Pas une seule seconde, je ai eu l’impression de lire cinq histoires différentes, mais plutôt la sensation d’être le témoin des magnifiques rencontres proposées par Pascale Leconte.

Alors que j’apprécie, dans un texte, un juste milieu entre dialogues et descriptions, l’abondance des échanges entre les différents personnages est judicieuse et permet ainsi une identification totale et immédiate. Ajoutez à cela quelques illustrations d’une beauté sublime et d’un réalisme authentique et vous n’hésiterez pas à placer cet ouvrage sur votre étagère des coups de coeur de la décennie.

Capture d’écran 2020-03-05 à 09.39.45

– Ah… euh… Maintenant que vous le dites… Une énorme femme se trouvait là-bas, elle m’a paru en mauvaise santé… Elle devrait faire une cure d’huile de cardamome. Son pauvre foie doit être malade à force de devoir digérer tout ce qu’elle avale.

– Autre chose ? insistai-je.

– Non. Il fait chaud, n’est-ce pas ? Je vais faire un tour dans la Salle des Neiges. Ravie d’avoir discuté avec vous, monsieur l’inspecteur.

Pendant ma scolarité, mes professeurs m’ont fait lire un nombre incalculable en oubliant un argument essentiel, le plaisir. Les nombreuses heures passées à analyser un texte complexe me hantent encore aujourd’hui. Malgré l’avènement Harry Potter, responsable de nombreuses vocations littéraires, rien n’a véritablement changé ces 30 dernières années où l’on continue, dans les écoles, à proposer des lectures aux jeunes sans se soucier de ce qu’ils aiment. Le résultat est sans appel ! Les jeunes lisent de moins en moins ! Sont-ils conscients que l’on peut prendre autant (et même beaucoup plus) de plaisir à lire une histoire qu’à passer son temps sur Instagram, Facebook & Cie ? Mettez entre leurs mains Framboise et volupté et ils ne se lasseront jamais de lire un bon livre.

Je suis conscient qu’il s’agit d’une chronique assez courte et qui n’en dévoile probablement pas assez et qui ne manquera pas d’éveiller votre curiosité. J’ai été happé par un texte poétique, magique et humainement beau qui ne m’a pas laissé indifférent et qui m’a permis de retrouver des personnages que j’avais tant appréciés dans Narcisse versus Lollaloca.

Les points positifs

  • Une plume légère et voluptueuse.
  • Des personnages très touchants.
  • Immersion immédiate et totale.
  • Les illustrations sont sublimes et mettent en valeur le texte.

Ma note pour cette lecture : Coup de coeur ! 💖 💖 💖 💖 💖 

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.