Un autome à Madison – Hugo Chatel

Auteur : Hugo Chatel
Éditions : Publishroom Factory
Genre : Récit autobiographique
Année de publication : 2020
 

Synopsis :

« Un automne à Madison » est un récit autobiographique racontant le périple d’un couple d’hommes pour devenir parents. Coparentalité avortée, passage devant un juge d’instruction, mêlés malgré eux à une affaire explosive, ils finiront par faire le choix d’une GPA aux Etats-Unis, dans l’état rural du Wisconsin.

« Un automne à Madison », c’est l’histoire d’une famille qui va naître sous les yeux du lecteur, tout au long d’un parcours parsemé de belles rencontres. Dans ce récit, l’auteur affirme qu’il est nécessaire de légiférer au sujet d’une « GPA éthique » pour éviter les dérives engendrées par le désespoir.

« Un automne à Madison » est une histoire pleine de sensibilité qui invite le lecteur à réfléchir sur la notion de famille.

 

Remerciements :

Je remercie chaleureusement Hugo Chatel d’avoir accepté de m’envoyer son récit autobiographique dans le cadre d’un partenariat via la plate-forme Simplement.Pro.

 

Mon avis :

Nous vivons dans un société que je haïs à cause de ce genre de livre. Un automne à Madison me répugne… Uniquement parce qu’ils existent encore un nombre incalculable d’imbéciles qu’il faut convaincre qu’un humain est égal à tout autre être humain, peut importe son âge, son sexe, sa couleur préférée, son plat préféré ou bien encore ses préférences sexuelles.

Parce que nous pensions qu’un enfant avait besoin d’un homme et d’une femme pour bien se développer, d’un père et d’une mère.

En lisant ce passage, j’ai été bouleversé au plus profond de mon âme. Comment peut-on en arriver au point de penser ce genre de chose ? Qui, en 2020, peut affirmer avec certitude qu’un enfant sera plus heureux et mieux éduqué auprès d’un père et d’une mère ? Cela implique-t-il qu’il faille bannir toutes les autres possibilités ? Que faire si des parents divorcent ? Que faire si l’un des parents décède ? Doit-on liquider les orphelins ?

Avant d’entamer cet ouvrage autobiographique, j’avais peur de tomber dans un énième récit autobiographique qui explique en long et en large pourquoi un couple d’hommes est en droit d’avoir recours à la gestation pour autrui (GPA) au même titre qu’un couple « classique » ! Les premières lignes sont bouleversantes et font voler en éclats toutes mes certitudes.

Hugo Chatel, sous un format proche d’un carnet de bord, nous propose de l’accompagner, lui et son conjoint, dans cette quête de paternité en toute simplicité. L’auteur ne cherche pas à nous convaincre, mais à nous présenter humblement son histoire, son parcours, ses craintes, ses doutes et ses peurs. Je me reconnais, en tant que papa, en ces deux personnes extraordinaires et je ne doute pas une seule seconde que ces deux enfants seront les plus heureux du monde aux côtés de personnes qui les aimeront autant qu’il soit possible d’aimer.

Et même si j’en ai parfaitement conscience, je suis surpris de la position d’un pays comme la France au sujet de la gestation pour autrui. « Liberté, égalité, fraternité » perd alors tout son sens où cette prétendue égalité est réservée à tous ceux qui respectent les lois moyenâgeuses scrupuleusement !!! Je suis également choqué que quelques flammes (Notre-Dame) suffisent à mobiliser un gouvernement et des millions d’euros en quelques heures seulement alors qu’il faut attendre des décennies afin de changer les mentalités au sujet de la GPA.

Les points positifs

  • Un premier pas pour changer les mentalités.
  • Un récit poignant parfaitement mis en page.
  • Personne ne peut sortir indemne de cette lecture.
  • L’auteur ne cherche pas à convaincre, il partage son point de vue.

Le point négatif

  • L’existence de ce livre. Quelle tristesse qu’il soit nécessaire d’écrire un témoignage qui devrait faire partie de la « normalité » et qui dénonce sans aucune prétention des comportements et mentalités immatures.

Ma note pour cette lecture : Coup de coeur 

D’autres blogueurs en parlent : 

 

Faisons gagner la vie !

En cette année 2020, j’ai souhaité renouveler ma volonté de soutenir le Télévie (lutte contre la leucémie et le cancer). L’année 2019 s’est soldée par un don personnel de 2000€. En ce début d'année, j’instaure un moyen qui vous permettra, sans aucune obligation, de prendre part à cette initiative en faisant un don de 0.10€.

€0,10

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.