Meilleurs ennemis – Sally Thorne

Auteur : Sally Thorne
Éditions : Harlequin
Genre : Romance 
Année de sortie : 2016
 

Synopsis :

Une nouvelle voix mordante, brillante et hilarante. Meilleurs ennemis va bouleverser le monde de la comédie romantique. C’est l’une des meilleures que j’ai jamais lues ! » Kristan Higgins

Le jour où Lucy rencontre son nouveau collègue, Joshua Templeman, elle n’en revient pas : il est à tomber ! Sauf qu’il ne lui faut pas plus de deux secondes pour découvrir qu’il est aussi froid, cynique, impitoyable… absolument détestable !

Alors, quand leurs chefs respectifs les mettent en concurrence pour une promotion, Lucy est prête à tout pour le battre. Car, si elle gagne, elle sera sa boss. S’il gagne… elle démissionnera. Autant dire qu’elle n’a pas le choix : elle doit gagner.

Mais lorsque, un soir, dans l’ascenseur, ce traître de Josh l’embrasse fougueusement, elle est complètement déstabilisée. Se serait-elle trompée à son sujet depuis le début ?

Ou est-ce une tactique de Josh pour lui faire perdre ses moyens ?

Mon avis :

Une rencontre pleine de tension. Les deux personnages se détestent. BOUM, l’un embrasse l’autre. Du sexe, du sexe et encore du sexe. Voilà comment il est possible de résumer grossièrement cet ouvrage de qualité médiocre.

Il est vraiment rare lorsque je me permets d’oser affirmer qu’un roman est mauvais car j’estime que tous les goûts sont dans la nature et que chacun est donc libre d’apprécier un livre que je n’ai pas aimé. Et pourtant, quand on est face à un bouquin de près de 500 pages où les 400 premières pages consistent à assister à la détestation partagée des deux personnages pour débouler sur une cinquantaine de pages consacrées à des parties de jambes en l’air (où la sensualité est totalement absente), j’ai beaucoup de difficultés à comprendre comment certaines lectrices sont tombées « dans le panneau ».

L’intrigue est basique et déjà rencontrée dans un nombre incalculable de romans où j’attendais, désespérément, d’être surpris par un élément inattendu et qui, comme Aline, n’est jamais venu. Les deux héros sont très aseptisés et ne possèdent aucune identité à laquelle tout lecteur « aware » pourrait s’identifier. On comprend, dès le départ et tout le long du roman, qu’il s’agit de personnages fictifs et improbables.

A qui sont destinées les cinquante dernières pages de sexe (apparement) torride entre Josh et Lucy ? Probablement à des puceaux et pucelles qui n’ont jamais expérimenté une symbiose dans un plumard. L’auteure nous propose des descriptions hasardeuses où l’on se demande si Sally Thorne n’était pas en train de visionner un mauvais film porno au moment d’écrire ces nombreuses lignes dénuées de cet amour qu’elle affectionne tant.

La romance est loin d’être mon genre de prédilection pour la simple raison que trop nombreux sont les auteurs actuels qui parviennent, avec incompréhension à toucher un public qui parvient à se satisfaire de ce genre d’histoires mal écrites et opposées à la réalité. J’aime beaucoup lire un roman de Danielle Steel, de Cartland, et de tant d’autres femmes qui parviennent, elles, à rendre les récits crédibles et troublants de vérité. Sally Thorne a encore beaucoup de chemin à parcourir avant d’y parvenir.

Les points positifs

  • Un roman parfaitement adapté aux adeptes de la romance inutile.
  • Une première partie réussie à l’on prend part à cette rivalité haineuse entre les personnages.

Les points négatifs

  • Avant même de commencer la lecture, nous connaissons tous le dénouement final.
  • Les scènes, annoncées pleines d’amour, sont obscènes et contraires au véritable sentiment d’amour.
  • Une écriture simple et sans relief.
  • Des personnages irréels

Ma note pour cette lecture : 4/20

Bien entendu, et contrairement à ce que l’on peut comprendre explicitement de ma chronique, il s’agit d’une appréciation personnelle et qui n’engage que mes convictions livresques qui sont miennes.

Quelques chroniques d’autres blogueurs :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.