Les schtroumpfs et le villages des filles – 1. La forêt interdite – « Peyo »

(Auteur : Peyo)
Éditions : Le Lombard
Genre : Bande-dessinée
Année de publication : 2019
 

Synopsis :

Les Schtroumpfs viennent de découvrir l’existence d’une nouvelle communauté de Schtroumpfs.

Au travers de nouvelles aventures, ils vont découvrir la surprenante identité de ces nouveaux amis. Ils auront beaucoup à apprendre de ceux-ci, ainsi que de l’univers étrange et fantastique dans lequel ils vivent.

 

Mon avis :

Vous l’avez probablement remarqué. J’ai indiqué comme auteur Peyo. Pierre Culliford de son vrai nom et décédé au réveillon de Noël 1992 (?!?!?!). Ce premier album de la série des filles (schtroumpfs) propose une couverture où seul le nom de Peyo apparaît afin de rendre hommage à son oeuvre passée, mais aussi pour que l’on n’oublie jamais qu’il s’agit d’une oeuvre selon Peyo !

On retrouve le noms des « vrais » auteurs juste avant d’entamer cet album et cela m’a choqué le nombre de personnes impliquées dans ce projet. Alain Jost et Luc Parthoens sont les scénaristes. Alain Maury, Jeroen de Coninck, Miguel Diaz et Laurent Cagniat sont les dessinateurs tant que les couleurs de Paolo Maddaleni. Tant de noms pour 47 pages seulement. On ne peut que schtroumpfer une oeuvre décousue et sans réelle ligne conductrice.

Les craintes sont, dans une moindre mesure, fondées. Un peu à la manière de Peyo, cet album propose cinq histoires différentes. Mais contrairement au papa des schtroumpfs, ces dernières ne se suivent pas chronologiquement. Dans la première intrigue, les filles et garçons sont mélangés et se disputent comme des amis de longue date, tandis que dans les suivantes, on explique comment la rencontre des genres est consécutive à l’oubli d’un chapeau !!!

Chaque histoire est bien schtroumpfée et pleine de petites touches d’humour agréables tout en proposant des dessins qui ont bien évolué, notamment par l’utilisation de couleurs vives et de nombreux détails époustouflants.

Résultat de recherche d'images pour "Le village des filles La forêt interdite"

Alors que l’on ne parvient pas à déceler que le texte et le scénario ont été mis en place par plusieurs personnes (cohérence parfaite), c’est beaucoup plus difficile de s’immerger tant de nombreux petits détails changent d’une histoire à une autre. Malgré le choix judicieux de proposer des schtroumpfs « classiques » différents, seule la coloration nous fait oublier ce manque de continuité dans les dessins.

Résultat de recherche d'images pour "Le village des filles La forêt interdite"

Je reste néanmoins émerveillé par cette bande-dessinée qui me replonge dans les histoires de mon enfance qui, tout en respectant la ligne choisie par Peyo, permettent de perpétuer cette magie schtroumpfiques.

Résultat de recherche d'images pour "Le village des filles La forêt interdite"

Qui aurait pu croire que l’on puisse propose une telle bande dessinée qui, tout en respectant l’oeuvre de Peyo, laisse toute liberté aux scénaristes et dessinateurs de faire évoluer le dessin.

J’appréciais Boule & Bill de Roba. 60 ans plus tard, la BD reste en 1959.

J’appréciais Les Schtroumpfs de Peyo. 60 ans plus tard, la BD, qui apparaît en 1959 dans le Journal de Spirou, vient de prouver que l’on peut laisser évoluer les dessins et les scénarios sans dénaturer le travail de son créateur.

 

Les points positifs

  • Enfin des filles schtroumpfs !!!
  • Le respect pour l’oeuvre de Peyo tout en proposant une oeuvre qui évolue avec son temps.
  • Dessins sublimes et haut en couleur.

Le point négatif 

  • Trop de dessinateurs, cela ne ressent entre les différentes histoires.
  • Chronologie non respectée entre les 5 histoires proposées.

Ma note pour cette lecture : 18/20

Une magnifique bande-dessinée qui permet de se replonger auprès de personnages qui nous suivons depuis plus d’un demi-siècle et qui n’ont pas pris une ride !

 

Faisons gagner la vie !

En cette année 2020, j’ai souhaité renouveler ma volonté de soutenir le Télévie (lutte contre la leucémie et le cancer). L’année 2019 s’est soldée par un don personnel de 2000€. En ce début d'année, j’instaure un moyen qui vous permettra, sans aucune obligation, de prendre part à cette initiative en faisant un don de 0.10€.

€0,10

Un commentaire

  1. ecrimagine

    Bonne critique. Je n’ai pas été choquée par la non chronologie, je ne l’avais même pas remarquée ! Je vais rentrer chez moi et aller vérifier cela fissa. 🙂 Savez-vous comment le nom des Schtroumpfs a été trouvé ? Moi je l’ignorais, mais peut-être, sans doute, le savez-vous déjà.
    J’aimerais connaitre votre avis sur l’évolution et la modernisation d’une autre BD, si possible : Bob et Bobette, de Willy Vandersteen.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.