Les légendaires – 4. Le réveil du Kréa-Kaos – Patrick Sobral

Auteur :  Patrick Sobral
Éditions : Delcourt
Genre : Bande-dessinée
Année de publication : 2005
 

Synopsis :

En buvant le philtre des Zari-kos, Elysio est redevenu Dark-hell, le sorcier noir. Mais mû par une force intérieure sans égale, il réussit à expulser le « côté obscur de la Force ».

Elysio est sauvé, mais le sorcier est toujours en liberté.

Fort heureusement, certains de ses pouvoirs sont encore en la possession du jeune garçon.

Cela suffira-t-il à anéantir Darkhell ?

 

Mon avis :

Voici le deuxième et dernier album du deuxième diptyque de cette saga que je prends plaisir à découvrir en ce début d’année 2020. Alors que je craignais ne plus me souvenir du précédent tome, je n’ai eu aucune difficulté à savoir où l’auteur m’avait laissé grâce à la première case qui correspond à la dernière de l’ouvrage précédent.

4.Les légandaires 1

J’apprécie de plus en plus les personnages et m’y attache assez logiquement grâce à cette maturité dans ces corps d’enfants qui n’hésitent pas à user d’humour sans réellement s’en rendre compte. Le texte apporte également quelques jeux de mots qui permet d’alléger l’intrigue au moment les plus « difficiles ».

4.Les légandaires 2

Les plongées et contre-plongées sont parfaitement maîtrisées et apportent une sensation de mouvement très intéressante comme une impression d’être le photographe présent sur place tant les scènes sont réalistes.

4.Les légandaires 3

Sans être très originale, l’intrigue capte toute notre attention et l’on ne peut interrompre sa lecture avant de connaître les réponses aux nombreuses questions que l’on se pose. J’apprécie, à mon grand étonnement, que chaque intrigue soit subdivisée en deux tomes. Cela permet de prolonger un plaisir non dissimulé, mais surtout est un judicieux moyen de pousser à la consommation !

4.Les légandaires 4

Ha ! Ha ! Ha !

4.Les légandaires 5

C’est tout de même déstabilisant le fait que tout les personnages soient rajeunis, rendant un peu plus difficile de distinguer l’âge réel des personnages. Pouvez-vous imaginer qu’une jeune fille soit la mère d’une autre jeune fille du même âge ? L’auteur garde, ainsi, de précieux secrets qu’il dévoile avec parcimonie.

4.Les légandaires 6

 

Les points positifs

  • Phylactères atypiques.
  • Illustrations haute en couleurs.
  • De nouveaux personnes qui renouvelle, après seulement trois albums, l’intrigue et évite ainsi, anticipativement la monotonie.
  • Illustrations très simples mais authentiques et qui ne troublent pas l’intrigue principale.
  • Nombreuses touches d’humour.
  • Maturité des personnages.

Ma note pour cette lecture : 20/20

Coup de coeur pour cette BD que je découvre avant plus de 15 années de retard. Et cela en devient une aubaine d’avoir cette opportunité d’enchaîner les albums sans devoir attendre avec une certaine impatience la publication du prochain !

Chroniques des tomes précédents :

 

 

Faisons gagner la vie !

En cette année 2020, j’ai souhaité renouveler ma volonté de soutenir le Télévie (lutte contre la leucémie et le cancer). L’année 2019 s’est soldée par un don personnel de 2000€. En ce début d'année, j’instaure un moyen qui vous permettra, sans aucune obligation, de prendre part à cette initiative en faisant un don de 0.10€.

€0,10

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.