Théo, apprenti Loup Garou, tome 1 : La meute clandestine – Magali Santos

Auteur : Magali Santos
Éditions : Autoédité
Genre : Fantasy / Lycanthropie
Année de publication : 2020
 

Synopsis :

Théo est un jeune collégien brillant, un fils exemplaire et un frère protecteur. Mais, sa vie bascule lorsqu’un matin, il se réveille avec un mal de dents insupportable !

 

C’est alors que ses parents lui dévoilent un lourd secret de famille, qui est révélé aux enfants vers quatorze ans : le sang qui coule dans ses veines est celui d’un loup-garou !
Théo est obligé de tout quitter et de partir pour Torhpia, une ville mythique et interdite aux humains. Il intègre le prestigieux internat Lukos, pour apprendre à vivre en meute et maîtriser sa nouvelle nature.

 

Mais une meute clandestine décide de détrôner l’Alfa Wulfaz, et met en danger l’avenir de Torhpia.

 

Théo est impliqué dans ce combat et sa première année à Lukos est le début d’une folle aventure dans le monde des loups-garous !

 

Remerciements :

Je remercie chaleureusement Magali Santos de m’avoir envoyé son livre dans le cadre d’un partenariat via la plate-forme Simplement.Pro.

 

Mon avis :

Cela fait des années que je ne m’intéresse plus à la lycanthropie dans les romans, probablement parce ces derniers suivent très souvent le même schéma et sont d’une banalité décevante. Quand Magali Santos m’a proposé de lire son roman, j’ai été immédiatement séduit par la proposition du synopsis.

Une fois passé mon appréhension de tomber sur un énième « remake » de Harry Potter, j’ai découvert une plume simple, authentique et capable de m’immerger totalement aux côtés du personnage principal en quelques pages seulement. J’en suis même venu à regretter ne pas avoir été « victime » d’une poussée dentaire douloureuse à l’aube de mes quatorze ans.

L’intrigue semblera, pour des lecteurs habitués du genre, basique et un peu simple. Une banale histoire d’un jeune garçon qui, après avoir découvert des pouvoirs inconnus, parvient à sauver le monde malgré ses connaissances limitées en la matière. Et même si je ne peux pas, tout à fait, donner tord à ces allégations, je me suis laissé surprendre à plus d’une fois par les nombreux thèmes abordés par l’auteure. La confiance en soi, l’amitié, la trahison, le respect de la hiérarchie, l’amour et tant d’autres.

J’ai beaucoup apprécié la manière dont l’auteure nous présente l’univers de ses personnages. Alors que la plupart des romans de Fantasy pondent des noms complexes, anglais et sans réelle légitimité, Magali Santos permet à ses lecteurs de s’identifier rapidement au personnage principal et à espérer (ou croire) que l’histoire est réelle. Théo, Cristian, Jolie, … c’est tout de même mieux que Tthëö, Crysthïann et Geölÿe !

Malheureusement, je ne peux pas passer à côté de quelques petites améliorations à apporter à ce texte pour en faire un très bon roman.

  1. Nombreuses fautes de frappe, d’orthographe et de syntaxe. On ressent, assez rapidement, qu’il s’agit d’un premier roman (est-ce exact ?) que l’on traduit par une précipitation de l’auteur de publier rapidement son histoire sans passer par le passage de plusieurs relectures et d’une correction extérieure.

[…] je me rends réalise que les jours […]

Hésitation entre « je me rends compte » et « je réalise que »

[…] j’ai soufflé mes quatorze bougies ans.

2. Trop de similitudes avec Harry Potter. Un trio de copains. Un gamin qui apprend qu’il appartient à un autre monde. Un tome correspond à une année scolaire…

Il n’y a rien de négatif de s’inspirer de ce que d’autres ont écrit. Toutefois, il me semble judicieux de trouver des quelques parades qui empêcheraient les lecteurs moins méticuleux de faire le rapprochement avec des oeuvres passées.

3. La gestion du temps. Il manque une certaine cohérence dans la manière dont le temps s’écoule dans le roman où il presque impossible de savoir si une heure vient de passer ou bien un jour ou même un mois complet.

4. J’ai adoré Théo. Comment aurais-je pu apprécier un autre personnage l’auteur ne prend pas vraiment la peine des les impliquer réellement dans l’intrigue. Je suis incapable, quelques minutes après avoir terminé le roman, de donner la moindre caractéristique sur les différents personnages rencontrés.

Les points positifs

  • Une plume authentique et addictive.
  • Immersion rapide et immédiate.
  • L’absence des noms complexes habituellement rencontrés dans la Fantasy.

Les points négatifs

  • Le format PDF est illisible sur liseuse (police beaucoup trop petite et non modifiable).
  • Trop de similitudes avec les précédents romans du genre.
  • Orthographe, syntaxe et fautes de frappe.
  • La chronologie du temps hasardeuse.
  • Les personnages secondaires ne sont pas suffisamment mis en valeur.

Ma note pour cette lecture : 13/20

Malgré un très bon moment passé aux côtés de Théo, je ne suis pas parvenu à passer à côté des trop nombreuses fautes rencontrées dans le texte. Il s’agit d’un très bon deuxième jet qui nécessite une relecture approfondie ou, du moins, une correction par un professionnel.

 

Faisons gagner la vie !

En cette année 2020, j’ai souhaité renouveler ma volonté de soutenir le Télévie (lutte contre la leucémie et le cancer). L’année 2019 s’est soldée par un don personnel de 2000€. En ce début d'année, j’instaure un moyen qui vous permettra, sans aucune obligation, de prendre part à cette initiative en faisant un don de 0.10€.

€0,10

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.